Farmaline Logo

ous avez éteint votre dernière cigarette et remisé votre briquet. Désormais, vous ne fumerez plus. Plus jamais. Certains facteurs sont déterminants et vont conditionner votre ténacité dans cette nouvelle résolution.

N’oubliez pas : fumer est une addiction. Il ne tient qu’à vous d’arrêter de fumer définitivement. Clamez haut et fort :

JE VEUX ARRÊTER DE FUMER

Dès qu’on arrête de fumer, l'organisme en ressent les effets positifs. Après 24 heures, le monoxyde de carbone (CO) présent dans le corps a disparu et le rythme cardiaque se normalise. Après plusieurs jours, on tousse moins, on respire mieux, l’odeur de tabac disparaît, on fait des économies...

Le saviez-vous ? Ceux qui ne touchent pas à une cigarette pendant une semaine ont 9 fois plus de chances de ne plus fumer à long terme !

Cela fait une semaine et vous ne vous êtes pas arraché les cheveux ? C’est déjà une petite victoire ! Vous avez surmonté les pires symptômes du sevrage et votre corps se remet peu à peu. C’est motivant, non ? Commencez votre vie sans tabac !

Comme beaucoup de fumeurs, vous allez passer par plusieurs phases :

 

Les quatre phases du tabagisme

Phase 1 : le tabagisme serein.

Vous fumez sans y penser. (Il y a beau temps que vous avez dépassé cette phase puisque vous lisez cet article.)

 

Phase 2 : la prise de conscience.

Des pensées telles que « J’en suis là ? » – « Toutes ces conséquences néfastes ! » – « Et le risque de cancer ? » commencent à germer.

 

Phase 3 : la prise de décision.

Ces pensées ne viennent pas de nulle part. (Votre décision a toutes les chances d’être couronnée de succès si vous pouvez coucher par écrit vos raisons et les relire plusieurs fois sans vous lasser.)

 

Phase 4 : la mise en pratique.

À présent, vous êtes vraiment décidé(e) à arrêter. (Il ne reste plus qu’à choisir la méthode.)

 

Quelle est la meilleure manière d’arrêter de fumer ?

Il existe deux méthodes de sevrage :

  •  La méthode directe

Vous arrêtez de fumer immédiatement. Fixez une date et jetez tout ce qui vous raccroche à la cigarette. Conseil : remplacez votre « pause clope » par un peu d’exercice (relâchez vos muscles par exemple). Pensez à bien inspirer et expirer.

C’est la meilleure méthode à adopter si vous êtes enceinte. Conseil : utilisez l’argent que vous dépensiez avant dans la cigarette pour préparer la chambre de votre bébé.

 

  • La méthode progressive

Commencez par supprimer quelques pauses cigarettes, cela permettra de déconstruire certaines habitudes liées au tabac.

Suivez cette méthode à la lettre pendant quelques jours ou semaines, pas plus. Sinon, vous risquez de retomber dans vos travers, voire même de fumer davantage. L’objectif final ? Fixer une date à laquelle vous arrêterez complètement de fumer.

 

Le choix de la méthode la plus adaptée vous incombe. Il n’y a aucune garantie de réussite, car vous avez les cartes en main. Avancez pas à pas et récompensez-vous après chaque jour sans tabac. Conseil : allez vous promener, regardez un film ou préparez-vous de bons petits plats.

 

Mesures pour une vie sans tabac

Arrêter de fumer demande beaucoup d'énergie. Veillez à votre équilibre mental et recourez à des aides extérieures telles que :

  • notre pharmacie en ligne
  • un tabacologue (thérapie individuelle ou de groupe)
  • des applications sur votre smartphone

 

Arrêt du tabac – Que faire face aux symptômes de sevrage ?

La disparition soudaine de nicotine dans le corps apporte son lot de changements.

La nicotine libère des substances comme l’adrénaline, la dopamine et la sérotonine dans le cerveau. La dopamine – « l’hormone du plaisir » – donne à la cigarette des airs de récompense. Résultat : l’organisme a besoin de plus en plus de nicotine pour ressentir cet effet et devient dépendant de cet apport quotidien. Si vous arrêtez de fumer, votre corps et votre cerveau sont en manque de dopamine et sont en état de stress.

Parmi les symptômes de sevrage typiques, on retrouve : les troubles du sommeil, l’irritabilité, la nervosité, le manque de concentration, un plus grand appétit, les sautes d’humeur...

Mais pas de panique ! Des substituts de la nicotine et des médicaments peuvent vous soulager. 

  • Des substituts nicotiniques permettent de compenser l’envie de cigarettes. Il en existe sous forme de sprays, de patchs, de gommes à mâcher, de comprimés à sucer ou d’inhalateurs. 
  • Le saviez-vous ? Combiner les traitements augmente les chances d’arrêter complètement de fumer ! 
  • Utilisez conjointement un patch à la nicotine avec un spray, des gommes à mâcher, des comprimés à sucer ou un inhalateur. Le patch diminue de façon discrète et constante le besoin en nicotine. Les autres substituts nicotiniques réduisent votre envie d’une cigarette lors des moments difficiles. Demandez conseil à un pharmacien.
  • Consultez votre médecin si vous envisagez de prendre des médicaments.
  • Impossible de vous endormir une fois au lit ? Essayez sur une courte période des remèdes à base de valériane, prenez un bain chaud avant d’aller vous coucher ou lisez un livre.

 

Conseil : faire du sport au grand air a un effet bénéfique sur le taux de dopamine dans le cerveau. Lorsqu’on arrête de fumer, bouger est important. Cela permet de se distraire, renforce le corps et évite la prise de poids.

  • Vous avez du mal à vous concentrer ? Faites des exercices de relaxation, comme du yoga, ou de respiration.
  • La réglisse et les gommes à mâcher favorisent la satiété. Adoptez un régime équilibré et faible en calories.

 

Comment maintenir le cap

Peu importe la méthode que vous utilisez pour réussir, si vous avez besoin d’un groupe ou d’une aide médicale... Vous avez la capacité d’arrêter de fumer et de rester non-fumeur ! C’est un projet à long terme qui demande des ajustements, comme votre vie de fumeur passée. Voici quelques conseils utiles :

  • Réinventez votre quotidien avec de nouvelles habitudes.
  • Utilisez des substituts nicotiniques sur une période suffisamment longue et en respectant les dosages.
  • Discutez de vos progrès avec votre entourage.
  • Récompensez-vous : faites-vous plaisir avec l’argent que vous avez économisé.
  • Ressentez pleinement les effets positifs sur votre corps : vous respirez mieux, votre goût et votre odorat sont en éveil. Jetez un coup d'œil dans le miroir : vous rayonnez !