Farmaline Logo

La carie est la maladie dentaire la plus répandue, et touche presque tout le monde. Cependant, les dents ne commencent en général à faire mal qu’à un stade avancé, qui peut conduire à la perte de la dent. Pour éviter la survenue de caries, des soins dentaires complets sont nécessaires.

 

Qu'est-ce que la carie dentaire ?

Les caries sont généralement décrites comme la formation de cavités dans la dent, mais elles commencent bien plus tôt. Cette maladie dentaire dégrade les structures de la dent, et la déminéralise. Elle attaque l'émail et, en l’absence de traitement, la dentine et même la pulpe dentaire. La carie détruit donc la dent de l'intérieur.

Les bactéries carieuses se trouvent principalement dans la plaque, qui se compose de cellules mortes, de salive, et de débris alimentaires. La plaque constitue un foyer de prolifération pour les bactéries : plus elle est épaisse, plus elle favorise la multiplication des germes. Les bactéries transforment le sucre des aliments en acide, qui à son tour attaque l'émail. Si rien n’est fait, l’acide rend l’émail poreux, jusqu’à ce qu’une cavité se creuse. La carie n’est donc pas une maladie qui détruit les dents du jour au lendemain mais se développe insidieusement.

Si la dent est attaquée pour la première fois, les dentistes parlent de carie primaire. Les caries secondaires désignent celles qui se développent sur des dents déjà traitées, par exemple sous des couronnes ou des des plombages. À un stade plus avancé, la carie peut se propager d’une dent à une autre.

En cas d’hygiène bucco-dentaire déficiente, les bactéries peuvent aussi causer des saignements des gencives, une mauvaise haleine ou une parodontite. La parodontite est une inflammation du parodonte causée par une inflammation des gencives. Si elle persiste, l’inflammation peut s’étendre à la mâchoire et au tissu conjonctif. La gencive se détache peu à peu de la dent. Il en résulte des poches qui favorisent à leur tour le développement bactérien.

 

Causes : comment les caries se développent-elles ?

Comme mentionné précédemment, les caries sont dues à des bactéries nocives qui attaquent la dent. Cependant d’autres facteurs entrent en jeu, surtout en cas de transmission des caries.

La carie dentaire est théoriquement contagieuse, mais l’infection est principalement déterminée par des facteurs de risque individuels. Le système immunitaire joue un rôle déterminant dans la formation des caries. L’état des dents, la quantité de salive, les soins bucco-dentaires et les habitudes alimentaires sont également des facteurs importants.

L’âge n’est pas déterminant : aussi bien les personnes âgées que les enfants peuvent avoir des caries, que ce soit sur des dents de lait ou des dents permanentes. Les caries sont la maladie dentaire la plus répandue. Une meilleure hygiène bucco-dentaire peut cependant réduire le risque de caries, surtout chez les enfants. Cependant il convient d’user de prudence : chez les jeunes enfants, les caries peuvent être transmises par les parents s’ils lèchent le biberon ou la tétine et le donnent à l’enfant.

 

Symptômes : identifier une carie

À un stade précoce, la carie ne peut être identifiée que par un spécialiste. La dent présente une tache crayeuse ou brune. C’est le premier stade : la surface reste intacte, mais la déminéralisation a commencé. Petit à petit, la tache devient plus foncée. En général, seul le dentiste peut détecter les premiers symptômes de carie, en inspectant la cavité buccale avec de la lumière, un miroir et d’autres instruments.

Le mal de dents n'apparaît généralement pas au début, mais seulement lorsque la carie est plus développée. En d'autres termes, lorsqu'une cavité s'est formée ou, plus tardivement, lorsque l'invasion bactérienne a atteint le nerf de la dent. Ensuite, les personnes atteintes ressentent souvent une tension dans la dent et peuvent être plus sensibles si elles mangent des aliments froids, chauds ou très sucrés. Les douleurs seront plus ou moins persistantes, selon la gravité de la maladie.

La radiographie permet de révéler les premières traces de caries. Cependant, le dentiste ne pratique une radiographie dentaire qu'en cas de soupçon de carie et non systématiquement. Les images permettent de voir si une carie s'est formée sous une couronne ou un bridge.

 

Comment traiter et éliminer les caries

À un stade précoce, il est possible de lutter contre la carie et ainsi d’empêcher la maladie de se développer. Si l'émail dentaire est déjà poreux et qu'un trou s'est formé, le dentiste doit le percer. La quantité qu'il doit forer dépend bien sûr des dommages subis par la dent. La dent est ensuite obturée par un produit de restauration.

Si la carie a atteint le nerf, une dévitalisation est nécessaire. Celle-ci est très douloureuse en général et n’est possible dans de nombreux cas qu’après anesthésie locale. Après l'opération, la dent est obturée et une couronne spécialement conçue, qui remplace les parties manquantes de la dent, est posée. Dans certains cas, lorsque la dent est trop endommagée pour être restaurée avec des couronnes ou des plombages, un bridge est nécessaire. Dans le pire des cas, la dent entière doit être extraite.

Plus la carie dentaire est détectée et traitée tôt, mieux c'est. Ceci vaut mieux non seulement pour les dents, mais aussi pour le reste du corps. En effet, une carie non traitée peut entraîner une inflammation de la mâchoire. La bactérie peut même pénétrer dans la circulation sanguine et endommager d'autres organes. Pour éviter cela, il est recommandé de consulter un dentiste deux fois par an, afin de diagnostiquer et de traiter à temps les maladies.

Il est également recommandé de faire un nettoyage dentaire professionnel tous les six mois. Un brossage minutieux des dents est essentiel, mais la plaque dentaire peut être très tenace et nécessite des instruments spéciaux. De plus, le nettoyage des dents permet non seulement d'éliminer le tartre, mais aussi d'appliquer souvent du fluorure, qui protège les dents de la carie dentaire pendant un certain temps.

 

Prévention des caries : conseils pour des soins bucco-dentaires appropriés

Bien sûr, il est toujours préférable de prévenir la formation des caries. Les soins bucco-dentaires et dentaires constituent une précaution élémentaire. Voici les points à retenir :

  • Utilisez votre brosse à dents au moins deux fois par jour.
  • De préférence une fois le matin et une fois le soir pendant environ 2 à 3 minutes.
  • Comme les brosses à dents s'usent avec le temps, elles doivent être remplacées régulièrement. Si les poils ne sont pas droits, il est temps d'en changer
  • Les dents ne doivent pas être lavées avant le repas mais après. Les aliments et les boissons particulièrement acides peuvent ramollir l'émail, de sorte qu'un brossage immédiat peut endommager les dents. il est donc recommandé d'attendre environ 30 minutes après avoir mangé pour se brosser les dents.
  • Après vous être lavé les dents le soir, ne mangez plus d'aliments et ne buvez que de l'eau.
  • Les bactéries aiment se loger dans les espaces interdentaires. Il est donc conseillé d'utiliser du fil dentaire ou des brosses tous les jours. On pourra également recourir à des bains de bouche. Cependant, certains mettent en garde contre leur utilisation régulière, car ils pourraient détruire une flore buccale saine.

Mais se brosser les dents ne suffit pas. L'alimentation joue également un rôle dans le développement des caries dentaires. Il est recommandé de mastiquer soigneusement et de ne pas boire ou manger trop souvent d'aliments sucrés. Le sucre de table (saccharose), mais aussi le fructose et le glucose favorisent la carie dentaire. C'est pourquoi les jus de fruits doivent être consommés avec modération. La nicotine peut favoriser l'inflammation des gencives, laissant le champ libre aux bactéries nocives dans la cavité buccale.

Les chewing-gums contenant du xylitol peuvent également jouer un rôle prophylactique. Si, par exemple, vous mâchez du chewing-gum « anticaries » contenant du xylitol après le déjeuner ou le goûter, cela augmente la production de salive. Cela permet de neutraliser partiellement les acides nocifs et de lutter contre les bactéries, préservant ainsi l'émail des dents. Cependant, il convient de ne pas en abuser. Si vous maintenez des soins bucco-dentaires adéquats, les caries n’ont aucune chance.

 

Bien se laver les dents

Un brossage correct des dents est bien entendu essentiel pour une hygiène bucco-dentaire optimale. Il est d’abord nécessaire d’utiliser un dentifrice contenant du fluor, car celui-ci protège les dents des caries. Il forme un film protecteur sur les dents, pour que les minéraux ne quittent pas l’émail des dents, et réduit également la formation d'acide dans la bouche. La juste dose de fluor dans le dentifrice est un point controversé. Toutefois, le dentifrice ne doit pas contenir plus de 1450 ppm de fluor. Pour les enfants, la dose ne doit pas dépasser 500 ppm.

D’un autre côté, la méthode de brossage joue aussi un rôle. Il existe différentes techniques, qui ne sont pas toutes également bonnes. Par exemple, un brossage horizontal ne permet pas un nettoyage en profondeur. Il vaut mieux procéder comme suit :

  • Placer la brosse à dents au bord des gencives.
  • En exerçant une pression très légère, déplacer la brosse à dents du rouge vers le blanc, c’est-à-dire de la gencive à la pointe des dents.
  • Répéter l'opération plusieurs fois, puis déplacer la brosse.
  • De petits mouvements de rotation peuvent encore améliorer le nettoyage, mais nécessitent un peu d'entraînement.