Farmaline Logo

Passer sa main dans ses cheveux… Certains reproduisent ce geste plusieurs fois par jour, mais saviez-vous qu’il peut avoir des répercussions sur les cheveux et le cuir chevelu ?

La peau des mains contient également des glandes sébacées, ce qui n’est pas sans conséquence lorsque vous les passez dans vos cheveux. En effet, la sécrétion de sébum s’effectue aussi au niveau de la peau du crâne et permet de garder les cheveux et le cuir chevelu souples. Inutile de rajouter du sébum, car les cheveux deviennent alors crépus.

Les cheveux et le cuir chevelu forment un système délicat et très sensible qui peut faire les frais d’une mauvaise alimentation, d’un air sec et de shampooings trop fréquents. La production hormonale de l’organisme influence aussi le cuir chevelu. À la puberté, les problèmes de peau et de cheveux gras sont souvent récurrents et très embêtants. En vieillissant, la peau a tendance à s’assécher, surtout à la ménopause. La chute des cheveux, les cheveux secs et parfois les pellicules sont des problèmes plus fréquents. Alors, comment soigner vos cheveux et votre cuir chevelu ? On vous dit tout dans cet article !

 

Problèmes capillaires : quels sont-ils et quelles solutions ?

  • Cheveux gras

Lorsque la production de sébum bat son plein, les cheveux ont tendance à graisser. Un shampooing quotidien (à l’eau tiède) ne pose pas de problème si vous utilisez le bon produit. Ne massez pas votre cuir chevelu, car cela stimule davantage les glandes sébacées. Les cures réparatrices qu’on applique comme des masques sur les cheveux, en les laissant agir 10 minutes et en rinçant ensuite, peuvent s’avérer utiles.

 

  • Cheveux secs

Un cuir chevelu sec engendre souvent des cheveux secs, car la production de sébum est insuffisante pour hydrater le cheveu. L’avantage, c’est que vous ne devez pas les laver tous les jours. Utilisez des produits adaptés aux cheveux secs, généralement sans alcool, car celui-ci a un effet asséchant. Des soins capillaires hydratent le cheveu et doivent dès lors être réalisés plusieurs fois par semaine. Ne séchez jamais vos cheveux avec de l’air trop chaud et massez votre peau pour stimuler la sécrétion de sébum.

 

  • Pellicules

Les pellicules se composent de cellules cutanées mortes. Elles sont souvent si petites qu’elles se voient à peine, mais elles s’agglomèrent parfois entre elles et atterrissent sur les habits. Les pellicules sèches (dues à un cuir chevelu sec) posent tout autant problème que les pellicules grasses (dues à un cuir chevelu gras) à la différence que ces dernières favorisent la croissance d’un champignon proche de la levure, appelé Malassezia. Celui-ci vit sur la peau, mais se multiplie rapidement lorsqu’il évolue dans un environnement gras et facilite aussi la croissance des pellicules. L’origine des pellicules peut varier : changements hormonaux, stress, shampoings trop fréquents, prédisposition héréditaire, maladies (comme la dermatite atopique). En cas de doute, consultez un dermatologue pour déterminer la cause des pellicules. Un shampooing spécial anti-pelliculaire est conseillé pour éliminer les pellicules grasses tandis qu’un soin capillaire léger (shampooing normal et moins régulier) suffira à traiter les pellicules sèches. Évitez les peignes à dents pointues, car ils irritent le cuir chevelu et provoquent des pellicules.

 

  • Chute des cheveux

Consultez toujours un médecin pour déterminer la cause de la chute des cheveux, provoquée par des problèmes psychiques (stress, prédisposition héréditaire, mauvaise alimentation, changements hormonaux lors de la ménopause), mais également par de graves maladies qui nécessitent un suivi médical.

 

  • Pointes abîmées

Lorsque les cheveux paraissent secs et que leur pointe se divise, cela traduit un manque d’eau, des soins insuffisants ou un passage trop rare chez le coiffeur. Le premier réflexe, c’est toujours de couper les pointes. Vous pouvez en outre hydrater davantage vos cheveux à l’aide d’un soin par exemple. Réalisez-le vous-même – ce qu’on appelle le Do It Yourself – en mélangeant 3 cuillères à soupe d’huile d’olive avec 2 cuillères à soupe de miel que vous appliquez sur vos cheveux. Massez, laissez agir et rincez ensuite.

 

  • Cheveux clairsemés

Il s’agit malheureusement d’un problème héréditaire. Si vos cheveux sont clairsemés, voire fins, cela signifie simplement que votre densité capillaire par centimètre carré est moins importante que celle d’une personne aux cheveux épais. Si votre cheveu s'affine au cours de votre vie, cela peut être dû à la ménopause (changements hormonaux), au stress, à une mauvaise alimentation (carence en fer) ou à des médicaments précis (p. ex., antidépresseurs). Certains produits spéciaux peuvent s’avérer utiles en fonction de la cause.

 

Cheveux et cuir chevelu problématiques : quand consulter ?

Consultez un dermatologue en cas de problèmes capillaires particulièrement graves (taches rouges sur le cuir chevelu, pellicules, démangeaisons, sensations de brûlure) afin de savoir si vous souffrez d’une maladie, comme la dermatite atopique ou le psoriasis, qui nécessite un bon traitement.

 

Sept directives pour un cuir chevelu sain et des cheveux brillants

Nos cheveux poussent d’un centimètre par mois environ et c’est principalement l’hérédité qui définit leur épaisseur. Toutefois, certains soins restent nécessaires. Voici sept directives qui sont particulièrement importantes :

  • Utilisez les produits de soin adaptés à votre type de cheveux et appliquez-les aussi délicatement que possible.
  • Lavez vos cheveux correctement, mais pas trop souvent, à savoir une fois par jour maximum à l’eau tiède.
  • Attention au sèche-cheveux ! N’utilisez pas de l’air trop chaud et gardez une distance minimale de 15 cm entre vos cheveux et l’appareil. Beaucoup de sèches-cheveux disposent en outre d’une fonction « air froid » nettement plus saine.
  • Traitez vos cheveux délicatement. Évitez de les frotter à sec et d’utiliser un peigne à dents pointues qui irrite votre cuir chevelu.
  • Les teintures abîment les cheveux (et le cuir chevelu), car les colorations contiennent des substances chimiques. Évitez d’en faire si vous avez des pellicules ou un cuir chevelu sec. Si vous souhaitez tout de même vous teindre les cheveux, arrêtez les shampooings quelques jours à l’avance et veillez à les recouvrir d’une couche grasse pour les protéger. Suivez à la lettre les instructions du fabricant et ne mélangez pas plusieurs colorations ensemble.
  • Les produits de soin capillaire comme les mousses, les gels et d’autres produits coiffants, soignent le cheveu, mais le protègent également. La mousse pour cheveux, qu’il faut toujours appliquer avec un peigne et pas avec les mains, protège par exemple contre l’air chaud du sèche-cheveux. La cire pour cheveux est adaptée aux cheveux secs tandis que le gel capillaire est une bonne alternative pour les cheveux qui ont tendance à graisser.
  • Protégez vos cheveux de la chaleur avec un couvre-chef ou une écharpe, car l’air trop chaud et la lumière du soleil assèchent les cheveux et le cuir chevelu.

 

Se teindre les cheveux : quel stress capillaire !

Les colorations ? C’est branché, tendance et… agressif pour les cheveux ! Les décolorations en particulier sont lourdes de conséquence, car elles détruisent les pigments naturels du cheveu, qui devient dans le pire des cas terne et fragile. Les colorations sont également rudes pour les cheveux, car elles en modifient la structure naturelle. Plus la teinture est intensive, plus la procédure est agressive d’un point de vue capillaire. Utilisez donc des produits que vos cheveux tolèrent autant que possible.

Les produits coiffants peuvent être très utiles si on les utilise :

  • modérément, c’est-à-dire une à deux fois par semaine ;
  • correctement, en appliquant par exemple des produits gras uniquement sur les pointes et pas sur le cuir chevelu ;
  • adéquatement, en demandant conseil à un coiffeur pour choisir le produit approprié.

 

Soins capillaires – Meilleurs conseils

  • Lavez vos cheveux une fois par jour maximum (moins pour les cheveux secs)
  • Utilisez des shampooings au pH neutre (si possible sans parfum, couleur et agent conservateur) adaptés à vos besoins individuels.
  • Optez pour des brosses souples (sans dents métalliques pointues).
  • Faites attention aux serre-têtes, pinces à cheveux et autres accessoires qui cassent rapidement le cheveu. Des alternatives comme l'élastique Invisibobble en forme de spirale remplacent les élastiques traditionnels.
  • Portez un couvre-chef qui n’irrite pas le cuir chevelu et qui frotte le moins possible.
  • Rincez toujours vos cheveux dans de l’eau chlorée ou salée.
  • Ne vous grattez pas malgré les démangeaisons, car cela irrite encore plus le cuir chevelu. 
  • Des produits de soin comme les après-shampooings démêlent les cheveux, leur donnent un aspect plus brillant et hydratent les pointes sèches. Ils recouvrent le cheveu d’une texture protectrice, exercent une fonction anti-statique et permettent de peigner les cheveux plus facilement après le shampooing.

 

À noter : Vous pouvez devenir allergique à un shampooing que vous utilisez depuis des années. Dans ce cas, changez-le si votre cuir chevelu vous démange soudainement après vous être lavé. Consultez un dermatologue si les symptômes persistent.

 

Soins trop réguliers : quelles conséquences capillaires ?

Vos cheveux peuvent s’abîmer si vous les lavez à l’eau chaude, les séchez longtemps à une température élevée ou si vous utilisez un shampooing inadapté. Que ce soit pour l’eau ou le sèche-cheveux, privilégiez des températures tièdes et donnez parfois un peu de répit à vos cheveux : ne les lavez pas tous les jours, car ils ont besoin de temps pour se régénérer. Un soin personnalisé est important aussi : inutile d’utiliser un shampooing contre les pellicules si vous n’en avez pas ! Il faut être prudent avec les produits de soin lorsqu’on a un cuir chevelu sec et éviter en tous cas les ingrédients comme le silicone ou l’alcool.

 

Des cheveux étincelants et un cuir chevelu sain grâce à des remèdes « maison »

Les produits garantissant des cheveux brillants et nourris sont aussi nombreux que les remèdes « maison » qui ont un effet doux sur le cheveu et le cuir chevelu. Ils sont par ailleurs très faciles à utiliser :

  • Un après-shampooing à la camomille assure des cheveux blonds étincelants.
  • Un filet de vinaigre, accompagné d’une cuillère à soupe de miel, ou de bière comme après-shampooing favorise l’éclat de la chevelure.
  • Le thé à l’ortie stimule la circulation sanguine, a un effet antibactérien et anti-pelliculaire.
  • Une cuillère à café d’huile de jojoba mélangée à 100 ml de shampooing rend le cuir chevelu plus souple et moins sec.
  • Une huile peut s’avérer utile en cas de pellicules sèches. À l’aide d’une pipette, déposez un peu d’huile d’olive ou de coco sur votre cuir chevelu. Laissez agir pendant la nuit en veillant à recouvrir vos coussins d’un essui et rincez le lendemain matin. Ce geste peut également faire fonction de soin normal : appliquez, massez, laissez agir 20 minutes, rincez ensuite abondamment et laissez vos cheveux sécher.
  • La santé capillaire passe par l’estomac. Un régime riche en protéines (fromage blanc, œufs, etc.) avec, de temps à autre, un peu de viande (riche en fer et en zinc) garantit un apport en nutriments nécessaire pour vos cheveux.

 

Une vilaine coupe de cheveux n’est jamais irréversible. Pas facile de donner un joli volume à des cheveux clairsemés... Toutefois, un petit coup de ciseaux et un bon soin suffisent généralement à sublimer votre chevelure.