Farmaline Logo

Qu’est-ce qu’un rhume ?

Le rhume : un phénomène connu auquel tout le monde a été confronté un jour. Parfois il s’en va au bout de quelques jours, mais il peut aussi persister pendant des semaines. Un nez bouché est particulièrement contrariant pendant les mois d’hiver. De plus, le fait de se moucher constamment peut causer des irritations et des rougeurs cutanées.

Dans la plupart des cas, la rhinopharyngite aiguë (le nom scientifique du rhume) est causée par une infection de type grippal. Mais une allergie (p. ex. au pollen ou aux acariens) peut entraîner les mêmes symptômes. La muqueuse nasale est enflammée et irritée et produit des sécrétions en réaction.

 

Les symptômes – comment se manifeste le rhume ?

Les causes de rhume sont multiples et de gravité variable. Les symptômes peuvent aller de très légers à très sévères.

Un rhume se traduit par les signes cliniques suivants :

  • nez qui coule (l'écoulement peut être aqueux, translucide, visqueux ou vert jaunâtre) ;
  • nez bouché ;
  • picotements dans le nez / éternuements ;
  • mal de tête ;
  • altération du goût et de l’odorat ;
  • lèvres sèches ;
  • bouche sèche (surtout la nuit) ;
  • pression sinusale.

 

Causes – d’où viennent les symptômes du rhume ?

Les causes du rhume sont diverses et variées. Ainsi il existe plus de 200 virus différents pouvant être à l’origine d’un rhume. Parmi les autres facteurs pouvant déclencher des symptômes de rhume, on compte :

  • Les allergies (au pollen, aux animaux ou aux acariens).
  • Les virus responsables du rhume ou de la grippe. On parle alors de rhinopharyngite aiguë.
  • Les substances irritantes telles que la poussière, les gaz d'échappement ou la fumée de cigarette.
  • La composition de certains plats (oignons, raifort).
  • Les anomalies de la cloison nasale.
  • Une inflammation bénigne des tissus (polype nasal).
  • L’emploi prolongé de sprays ou de gouttes pour le nez.
  • Les changements brusques de température.
  • Les modifications de la muqueuse nasale liées à l'âge.
  • Les fluctuations hormonales (par exemple pendant la grossesse).

N’oubliez pas que le rhume est une maladie hautement contagieuse – il suffit généralement d’une simple poignée de mains. C’est pendant les deux ou trois jours suivant l’apparition des symptômes que l’on est le plus contagieux.

 

Comment se débarrasser rapidement d’un rhume ?

En cas de rhume léger, il n’est pas nécessaire de prendre contact avec un médecin, car vous pouvez y remédier vous-même sans trop de difficulté ! Le choix de la méthode thérapeutique dépend de l’origine de votre rhume.

La plupart des rhumes entrent dans la catégorie des rhinopharyngites aiguës. Dans la majorité des cas, celles-ci sont faciles à traiter soi-même. Si toutefois vous êtes enrhumé(e) suite à une allergie, vous devez d’abord limiter les contacts avec l’allergène responsable (acariens, pollen, animaux), voire l’éviter totalement. Si cela est impossible, ou ne produit pas les effets escomptés, consultez un médecin.

 

Quels remèdes maison sont efficaces en cas de rhume ?

Certains remèdes maison ont un effet démontré sur les symptômes d’un rhume :

  • Inhalation. Positionnez votre tête à quelques centimètres d’un bol rempli d’eau bouillante et recouvrez-la d’une serviette. Respirez profondément par le nez pendant quelques minutes jusqu’à ce que la vapeur soit dissipée. L’inhalation de vapeur possède une action anti-inflammatoire et décongestionnante et ré-humidifie les muqueuses irritées. La respiration s’en trouvera grandement facilitée. Vous pouvez répéter l’opération plusieurs fois par jour. Son efficacité sera renforcée par l’ajout de camomille ou d’huiles essentielles.
  • Boire des boissons chaudes. Les tisanes au gingembre frais, au citron, au sureau ou à la camomille sont à privilégier. Cela stimule la circulation sanguine des muqueuses.
  • Le bouillon de poule : un remède ancien, mais qui a fait ses preuves !
  • Mangez beaucoup de fruits et de légumes.
  • Sortez prendre l’air et aérez régulièrement les pièces de votre logement.
  • L’odeur dégagée par l’oignon a un effet sécrétolytique, anti-inflammatoire et légèrement antibiotique. Posez un oignon coupé dans une serviette en papier à côté de votre lit.
  • Posez des serviettes humides ou un bol rempli d’eau (de préférence avec des huiles essentielles) sur votre radiateur pour maintenir le taux d’humidité de l’air et vous éviter de respirer de un air trop sec.
  • Mettez la pédale douce, ménagez-vous des plages de repos et évitez le sport.
  • Changez d’oreiller ou surélevez la tête de votre lit. Il est plus facile de respirer la nuit lorsque la tête est surélevée.
  • Prenez un bain de pieds avec du romarin, de la lavande ou du genièvre.

 

 

Quels produits apportent du soulagement ?

Il existe une large gamme de médicaments sans ordonnance pour traiter le rhume. En voici quelques exemples :

  • Les gouttes et les sprays pour le nez sont rapides, faciles d’emploi et commodes à emporter. Ils aident à décongestionner la muqueuse nasale et soulagent ainsi rapidement les symptômes. Veillez à ne pas utiliser ces produits plus d’une semaine, car à terme, cela peut causer une dépendance et un rhume chronique.
  • En cas de sinusite, vous pouvez aussi utiliser des sprays nasaux à la cortisone.
  • L’irrigation nasale (aussi appelée lavage nasal) dégage les voies nasales et les nettoie avec une solution saline de sorte que vous pouvez à nouveau respirer librement. On peut aussi y avoir recours en cas d’allergie.
  • Il existe différentes cryothérapies qui traitent à la fois les rhumes, les fièvres, les maux de tête et les douleurs dans les membres.
  • Les compléments de zinc favorisent la guérison du rhume et la décongestion nasale.
  • un bain et ajoutez-y des produits pour traiter le rhume. Veillez à ne pas trop chauffer l’eau et surveillez votre circulation sanguine.
  • Appliquez-vous un baume à base d’huiles essentielles sur la poitrine pour rendre votre respiration plus aisée.
  • La chaleur dégagée par une lampe infrarouge peut aider à atténuer l’inconfort.

 

Comment soigner le rhume chez un bébé ?

Les bébés aussi sont concernés. Chez eux, le rhume peut être dû à une infection virale mais aussi à la poussée dentaire. Ils seront d’autant plus incommodés par un nez bouché que cela les empêche de se nourrir ou de dormir correctement, et qu’ils ne savent pas encore se moucher eux-mêmes.

Voici quelques remèdes pour soulager bébé :

  • Gouttes nasales de solution saline
  • Versez quelques gouttes de lait maternel dans les narines de votre enfant avec une pipette.
  • Emmenez-le dehors pour prendre l’air.
  • Baume spécialement conçu pour les narines de votre bébé (à base d'angélique, par exemple).
  • La nuit, suspendez un essuie humide ou posez un bol sur le radiateur.
  • Dans la mesure du possible, surélevez le haut du corps de votre bébé pendant la nuit (en plaçant un oreiller ou plusieurs essuies sous le matelas le cas échéant).
  • Une vidange nasale peut soulager votre bébé en cas d’écoulement persistant.
  • Vous pouvez déposer quelques gouttes de solution pour respirer sur les vêtements ou la literie.
  • Placez un oignon coupé dans une serviette en papier près de son lit la nuit.

En cas de rhume sans complications, les remèdes maison, les médecines à base de plantes et l’homéopathie peuvent aider. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à prendre contact avec un pédiatre. De nombreux médicaments contre le rhume ne sont pas adaptés aux bébés.

 

Quand la visite chez le médecin s’impose-t-elle ?

Lorsqu’on souffre d’un rhume ordinaire, les symptômes disparaissent généralement au bout d’une semaine et il est facile de les soigner seul. Il est cependant conseillé de consulter un médecin dans les situations suivantes :

  • Le rhume a évolué vers une inflammation des sinus et dure depuis plus d’une semaine. La sinusite se reconnaît à une douleur prononcée au niveau de la tête, du visage, des dents et à la couleur jaune-vert des sécrétions nasales.
  • Vous ne présentez pas seulement des symptômes de rhume mais aussi des symptômes grippaux tels qu’un mal de tête, des douleurs dans les membres et de la fièvre.
  • Votre rhume est devenu chronique.
  • Même après avoir pris toutes les mesures nécessaires, votre rhume ne s’est pas amélioré après deux semaines.
  • Si vous présentez un polype nasal ou une déviation de la cloison nasale, une opération peut s’avérer nécessaire pour soulager les symptômes.