Farmaline Logo

Elle fait partie intégrante de l’équipement de tout voyageur qui se respecte, ne coûte pas grand-chose et permet d’éviter toutes sortes de soucis de santé.

Ce n’est pas nécessairement une maladie tropicale contractée dans un coin reculé du sud-est asiatique qui vous gâchera vos vacances. Il suffit d’une ampoule pendant une randonnée dans les Ardennes – juste au moment où vous n’avez pas de pansement avec vous... L’expression « pharmacie de voyage » ne doit donc pas forcément évoquer des contrées exotiques. Les encombrements sur l’autoroute peuvent déjà être une épreuve si votre enfant sur la banquette arrière se plaint de maux de gorge et que vous n’avez rien à lui donner.

 

Comment garnir sa pharmacie de voyage

L’expression « pharmacie de voyage » ne traverse l’esprit de la plupart des gens que lorsqu’ils s’apprêtent à prendre l’avion pour partir à l’autre bout du monde. De fait, c’est l’occasion où jamais de réfléchir sérieusement au contenu de sa pharmacie de voyage. Après tout, tous les médicaments ne sont pas disponibles partout dans le monde. Sans oublier que la barrière de la langue peut parfois rendre la commande de médicaments particulièrement délicate.

La panoplie du vacancier bien préparé doit comporter ces articles de base :

  • un médicament antidouleur et antipyrétique ;
  • un médicament contre la diarrhée ;
  • un médicament contre la constipation ;
  • un remède contre les brûlures d’estomac ;
  • un médicament contre le mal des transports ;
  • un antiémétique ;
  • un désinfectant ;
  • une pommade contre la mycose du pied ;
  • un répulsif contre les insectes ;
  • une pommade contre les piqûres d’insectes ;
  • une crème pour apaiser les coups de soleil ;
  • un traitement contre l’herpès labial ;
  • des pansements ;
  • une crème solaire & un après-soleil ;
  • un traitement antipaludique si nécessaire ;
  • des antibiotiques si nécessaire.

 

Utile :

  • des bouchons d’oreilles ;
  • une moustiquaire ;
  • un gel désinfectant pour les mains.

 

Le contenu de votre pharmacie de voyage dépend également de votre pays de destination. Parlez-en à l’avance à votre médecin et pharmacien, afin d’être sûr d’emporter tout ce dont vous avez besoin.

 

Pharmacie de voyage pour les enfants

Si vous voyagez avec des enfants, demandez à votre médecin quels médicaments sont bien tolérés. N’oubliez pas non plus qu’une moustiquaire peut être utile lorsque vous voyagez dans des pays tropicaux ; et n’emportez en voyage que des médicaments bien tolérés par vos enfants.

 

Facilitez-vous la vie – recevez un kit de pharmacie sur mesure

Si vous n’êtes pas sûr(e) de ce qu’il vous faut, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien et vous faire préparer un kit sur mesure. Il vous suffit de lui communiquer votre destination, le profil des personnes qui vous accompagnent et vous recevrez précisément la pharmacie de voyage dont vous avez besoin. Mais attention : n’oubliez pas d'indiquer vos éventuelles allergies ou intolérances médicamenteuses lors de votre commande, afin que les remèdes soient vraiment adaptés à votre profil de santé !

 

Êtes-vous à jour dans vos vaccins ?

Vérifiez votre situation vaccinale si vous devez voyager dans des pays à risque ! N’oubliez pas d’aller chez le dentiste et d’effectuer les traitements nécessaires avant de partir.

 

Check-list pour votre pharmacie de voyage – 10 questions essentielles

  • Tous les médicaments sont-ils disponibles à la vente ?
  • Avez-vous vérifié la date de péremption ?
  • Avez-vous encore les notices d’utilisation ? Cela permettra de commander plus facilement sur votre lieu de vacances, en cas de nécessité.
  • Les suppositoires et les capsules sont-ils bien conservés au frais ? (Envelopper dans du papier d’aluminium pendant le voyage et mettre directement au réfrigérateur à l’arrivée, car ils peuvent perdre leur efficacité si la température dépasse 25 degrés.)
  • Vous souffrez d’une maladie chronique ? Écrivez le nom latin de votre pathologie et les substances actives de vos médicaments. Cela facilitera la communication avec le médecin sur votre lieu de vacances en cas de nécessité.
  • Avez-vous demandé à votre médecin quels sont les médicaments de remplacement que vous pouvez prendre en cas d’urgence si vos propres médicaments ne sont pas disponibles ?
  • Votre pharmacie de voyage est-elle sécurisée pour les enfants ?
  • Avez-vous vérifié que vos médicaments sont résistants à la chaleur ? (Passer des suppositoires aux comprimés, le cas échéant.)
  • Avez-vous demandé à votre médecin de quels anti-allergiques ou antibiotiques vous – et vos enfants – pourriez avoir besoin sur votre lieu de vacances ?
  • Êtes-vous sûr(e) de ne pas avoir d’allergie médicamenteuse ?

 

Attention – votre pharmacie de voyage doit parfois être accompagnée d’un certificat

Lorsque vous prenez l’avion, vous pouvez emporter dans votre bagage à main uniquement les médicaments soumis à prescription dont vous pourriez avoir besoin pendant le vol. Votre médecin traitant vous délivrera un certificat (en français et en anglais) pour passer les contrôles de sécurité. Il est conseillé de transporter les médicaments dans un sac transparent.

L’importation de sédatifs forts ou d’analgésiques est très surveillée dans certains pays. N’essayez en aucun cas d’« introduire clandestinement » vos médicaments – cela pourrait avoir des conséquences fâcheuses.

 

Kit de voyage – la touche homéopathique

Lorsqu’on a l’habitude de recourir aux remèdes homéopathiques et qu’on en est très satisfait, on n’est pas prêt à y renoncer dans sa pharmacie de voyage. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour savoir quels remèdes homéopathiques emporter et constituez-vous une réserve.

Dans certains cas vous pouvez prendre des globules ou des gouttes. Cependant, il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes persistent au-delà de deux jours.