Farmaline Logo

Choisissez votre langue

Laueréat Webshop Awards Belgium 2019-2020 dans la catégorie Santé & Bien-Être

Ou utilisez notre formulaire de contact pour des conseils personnels.

Livraison en Belgique

  • Levering aan huis - Gratis vanaf 29 €
    Livraison gratuite à partir de 29 € à domicile ou au bureau avec bpost ou DPD.
  • Levering via een afhaalpunt - Gratis vanaf 29 €
    Livraison gratuite à partir de 29 € dans plus de 3.000 points relais.

Otite moyenne


Votre enfant se plaint de douleurs auriculaires, a de la fièvre, pleure et n'arrive pas à dormir ? Beaucoup de parents ont déjà vécu cette situation, dont la cause est souvent une otite de l’oreille moyenne. Selon les statistiques, près de 90 % des enfants y sont sujets avant 3 ans, faisant de cette inflammation l’une des affections les plus courantes chez les bébés et les tout-petits.

 

Qu’est-ce qu’une otite moyenne ?

Il s’agit d’une inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne. On en distingue trois types :

 

Otite moyenne aiguë

L’otite moyenne aiguë touche surtout les enfants. Cette inflammation et les douleurs inhérentes apparaissent souvent de manière soudaine et disparaissent en général après quelques jours, sans avoir une incidence particulière sur la santé.

 

Otite moyenne récidivante

On parle d’otite moyenne récidivante lorsque l’inflammation revient souvent. C’est le cas si on constate au moins trois épisodes sur une période de six mois ou quatre épisodes en un an.

 

Otite moyenne chronique

Lorsqu’une inflammation n’a toujours pas disparu au bout de deux mois, il est alors question d’une forme chronique d’otite. Celle-ci concerne principalement les adultes.

 

 

Quels sont les symptômes d’une otite moyenne ?

L’otite peut se traduire par les symptômes suivants :

  • douleurs auriculaires, soudaines et aigües
  • douleurs pulsatiles dans l’oreille
  • troubles de l’audition
  • vertiges
  • malaise général
  • fièvre

 

Comme les enfants ont souvent des difficultés à localiser la douleur, ils peuvent également se plaindre de maux de ventre et de nausées.

Bien que les symptômes d’une otite moyenne aiguë soient assez spécifiques et douloureux, ceux d’une otite moyenne chronique peuvent être plus difficiles à diagnostiquer, car ils mettent généralement plus de temps à apparaître :

  • Légère douleur dans l’oreille, qui s’aggrave au fil du temps.
  • Sécrétion permanente qui s’écoule de l’oreille.
  • Perte d’audition.
  • Bourdonnements dans l’oreille.
  • Vertiges.

 

Comment se développe une otite ? 

Parmi les causes d’une otite moyenne, on retrouve :

 

  • Les infections

Dans la plupart des cas, une otite moyenne est le résultat d’une infection comme une grippe, un rhume ou une inflammation de la gorge. C’est pourquoi elle survient plus souvent en hiver. Les virus et les bactéries prolifèrent et enflamment les muqueuses, ce qui affecte également la trompe d’Eustache, conduit assurant la liaison entre la gorge et l’oreille moyenne. Celui-ci étant encore très court et fin chez les enfants et leur système immunitaire n’étant pas encore arrivé à maturité, ils y sont souvent sujets.

 

  • Les influences extérieures

Il est rare que les agents pathogènes atteignent directement l’oreille moyenne depuis l’extérieur. Cela n’arrive que si le tympan est déjà endommagé.

 

  • L'inflammation des amygdales

Ce sont surtout les enfants qui souffrent de polypes, qui favorisent aussi les inflammations dans l’oreille moyenne.

 

En soi, les otites moyennes ne sont pas contagieuses. En revanche, les agents infectieux sont transmissibles et peuvent entraîner une inflammation de l’oreille moyenne chez une  personne infectée.

 

Comment prévenir l’otite ?

Certaines personnes sont par nature plus sensibles aux otites moyennes que d’autres et ont donc plus de mal à éviter complètement cette affection. Il est toutefois possible de limiter la contagion en évitant quelques facteurs de risque et en observant quelques précautions :

  • Toujours bien traiter une infection pour éviter qu’elle ne réapparaisse.
  • Éviter le tabagisme passif (surtout chez les enfants).
  • Protéger ses oreilles du froid en portant un couvre-chef.
  • Bien sécher les oreilles après la douche ou des vacances à la plage.
  • Utiliser un spray nasal ou une solution à base d'eau de mer pour dégager le nez en cas de rhume.
  • Faire du sport au grand air.
  • Éviter si possible l’utilisation d’une tétine chez les nourrissons pour éviter la pression négative dans l’oreille moyenne.
  • Vacciner les enfants contre le pneumocoque, souvent à l’origine d’otites moyennes, peut s’avérer judicieux.
  • Retirer les amygdales peut aider à éviter les otites moyennes si les polypes sont à l’origine d’inflammations récidivantes.

 

Comment traiter une otite moyenne ?

Dans la plupart des cas, les otites de l’oreille moyenne disparaissent comme elles sont arrivées, en quelques jours. Néanmoins, certains médicaments, ainsi que des remèdes maison, peuvent soulager la douleur et accélérer le processus de guérison :

 

Ces « remèdes maison » aident en cas d’otite moyenne

 

  • Chaleur

La question de savoir si la chaleur est bénéfique en cas d'otite moyenne est très subjective. Parfois, elle fait beaucoup de bien, mais dans certains cas, elle peut aggraver les symptômes. Si vous pensez qu’un traitement par la chaleur vous aidera, vous pouvez chauffer vos oreilles avec une lampe infrarouge ou appliquer une bouillotte d’eau chaude. 

 

  • Oignons

Réalisez un cataplasme d’oignons, cuits et coupés en morceaux, et appliquez-le sur l’oreille.

 

  • Protection et augmentation de l’apport en eau

Lorsque vous souffrez d’une otite moyenne, vous devez bien vous soigner et boire autant d’eau ou d'infusions non sucrées que possible.

 

  • Tisane à la camomille

La meilleure option est la tisane à la camomille : celle-ci peut non seulement être consommée comme boisson, mais les sachets refroidis peuvent également être appliqués sur les oreilles. 

 

 

Ces médicaments aident en cas d’otite moyenne

 

  • Anti-inflammatoires

Des médicaments comme l’ibuprofène ou le paracétamol soulagent la douleur et inhibent l’inflammation. Toutefois, leur administration dépend de l’âge. Consultez un médecin ou un pharmacien en cas de doute quant au dosage adéquat. Tous les antidouleurs ne conviennent pas aux enfants. Assurez-vous surtout de n’administrer aucun médicament contenant de l’acide acétylsalicylique (AAS) à un enfant de moins de 12 ans, car cela peut endommager le cerveau et le foie (syndrome de Reye).

 

  • Sprays nasaux

Si l’inflammation de l’oreille moyenne coïncide avec un rhume et un nez bouché, pensez aux sprays nasaux, car ils assurent une meilleure ventilation de l’oreille moyenne. Cependant, leur utilisation ne doit pas excéder une semaine. Veillez également à ce que les enfants utilisent des produits spécialement conçus pour eux (de préférence, à base d’eau de mer).

 

  • Gouttes auriculaires

Les gouttes auriculaires ne sont pas toujours utiles en cas d’otite moyenne et, dans certains cas, elles sont même déconseillées. Les gouttes auriculaires antibiotiques s’utilisent uniquement si le tympan est perforé ou ouvert par un drain transtympanique. Sinon, le remède ne pourrait pas atteindre la cause de la douleur. Les gouttes auriculaires, qui visent seulement à soulager la douleur, ne peuvent être utilisées que si le tympan n’est pas endommagé. Il est préférable de consulter un ORL avant d’en utiliser.

 

  • Antibiotiques

Le médecin peut prescrire des antibiotiques selon l'origine et l'évolution de l'infection. Toutefois, cela n’est utile que lorsque l'otite est causée par une bactérie, et non un virus.

 

 

Quand consulter ?

Étant donné que la plupart des otites moyennes aiguës guérissent d’elles-mêmes, il n’est pas toujours nécessaire de se rendre chez un médecin. Toutefois, il est préférable de consulter dans les cas suivants :

  • Si votre enfant a de la fièvre et que vous soupçonnez une otite moyenne.
  • Lorsque vous vous faites du souci, car votre enfant ne se sent vraiment pas bien.
  • Si la fièvre ne descend pas.
  • Si les symptômes persistent plus de cinq jours.
  • Lorsque du liquide s’écoule de l’oreille.
  • Si les épisodes d’otite moyenne reviennent, entrecoupés de courts intervalles.

 

Consultez votre médecin, pédiatre ou ORL si votre enfant ou vous-même souffrez d’un ou de plusieurs de ces symptômes. Le médecin peut vérifier si les polypes sont enflammés et si la trompe d’Eustache est fermée. Il est possible que les polypes doivent être retirés de manière chirurgicale pour éviter une récidive. Dans certains cas, le médecin peut également faire une petite incision dans le tympan, de sorte que le liquide accumulé puisse s’écouler ou être aspiré.

Si les symptômes sont particulièrement sévères, le médecin doit exclure d’autres inflammations auriculaires. L’évolution du cholestéatome, une forme d’otite moyenne chronique et purulente, est très similaire à celle d’une simple otite moyenne, par exemple.

 

 

 

 

Conseils d'expert

 

« Informer nos clients et leur fournir des conseils de santé sur mesure nous tient à cœur. C'est pourquoi nous avons créé « Nos conseils », une page rassemblant des informations scientifiques vulgarisées et synthétisées dans des articles rédigés par notre équipe d'experts. »

Theresa Holler, pharmacienne en chef, est responsable de « Nos conseils » avec son équipe de pharmaciens. Sur cette page, vous profiterez de notre expertise et trouverez toutes les réponses à vos questions en matière de santé. Chaque thème compile non seulement des informations qui s'appuient sur des données scientifiques, mais également un tas d’astuces et de recommandations. Il vous reste des questions concernant votre santé ? N'hésitez pas à nous contacter.

 

Theresa Holler, pharmacienne en chef chez Farmaline