Farmaline Logo

Choisissez votre langue

C’est bien connu : les premiers rayons de soleil en vacances sont redoutables pour notre peau. S’exposer trop longtemps sans protection est synonyme de coups de soleil. La question se pose alors : que peut-on faire pour traiter et soigner notre peau rapidement ?

 

Qu’est-ce qu’un coup de soleil et comment se développe-t-il ?

Un coup de soleil désigne toute brûlure cutanée du premier au troisième degré causée par une exposition excessive aux rayonnements solaires. Les enfants ainsi que les personnes à la peau sensible (de type 1 et 2) y sont particulièrement sujets. Plus la pigmentation de la peau est faible, moins la protection contre les rayonnements ultraviolets est forte. Les rayons du soleil pénètrent dans les couches profondes de la peau et provoquent une inflammation, sensation douloureuse mieux connue sous le nom de coup de soleil.

 

À quoi ressemble un coup de soleil ?

Les premiers signes d’une brûlure cutanée apparaissent généralement dans les 24 heures qui suivent l’exposition au soleil. Il faut compter entre trois jours et deux semaines en fonction de l’intensité de la brûlure pour que la peau guérisse. L’épiderme se desquame car la couche supérieure de la peau se renouvelle. Un coup de soleil peut également avoir des conséquences durables :

  • Des cicatrices peuvent subsister suite à des coups de soleil graves.
  • Des bains de soleil fréquents accélèrent le vieillissement de la peau, ce qui augmente le nombre de rides et de lentigos solaires (taches de vieillesse).
  • Le coup de soleil est un facteur de risque du cancer de la peau. Lorsque les couches profondes de la peau sont trop souvent ou trop gravement endommagées, cela peut mener à un cancer, même des années plus tard.

 

Quels sont les symptômes d’un coup de soleil ?

Il existe différents types de coup de soleil :

  • Brûlures du 1er degré : La peau est légèrement rouge et chaude, en plus d’être douloureuse. Une sensation de brûlure survient au toucher.
  • Brûlures du 2e degré : La rougeur et la douleur sont plus vives et des ampoules apparaissent sur la zone brûlée. La peau se desquame après quelques jours.
  • Brûlures du 3e degré : La douleur est intense et la peau affectée se détache.

 

Quand faut-il consulter ?

Prenez contact avec votre médecin si les symptômes suivants apparaissent :

  • Nausée
  • Fièvre
  • Mauvaise circulation sanguine
  • Brûlure grave chez des enfants

Maux de tête, vertiges, vomissements, frissons… sont autant de signes révélant une insolation ou un coup de chaleur. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin.

 

Que faire en cas de coup de soleil ?

Les bons réflexes

  • Restez à l’abri du soleil jusqu’au rétablissement des brûlures.
  • Disposez des essuies humides sur les zones affectées, de préférence tièdes afin de préserver la circulation sanguine (en particulier pour les enfants).
  • Utilisez des coolpacks (compresses refroidissantes). Veillez toutefois à ne pas les appliquer directement sur la peau pour éviter les gelures.
  • Soulagez une douleur légère avec des analgésiques tels que l’ibuprofène.
  • Attention : ceux-ci ne remplacent en rien une visite chez le médecin !

 

Les remèdes « maison »

  • Des compresses à base de yaourt ou fromage blanc permettent de refroidir la peau. Toutefois, en cas de brûlures graves (2e degré ou plus), celles-ci sont à éviter car les bactéries peuvent pénétrer dans la peau et causer des infections.
  • Des tranches de concombre rafraîchissent et soulagent la peau irritée.
  • Boire suffisamment d’eau et d’infusions permet de réhydrater l’organisme.
  • Des bains tièdes au petit-lait sont également recommandés. Ne vous essuyez pas après le lavage et laissez le liquide pénétrer votre peau. Effet calmant et hydratant garanti !

 

Les crèmes et gels

Les pharmacies regorgent de lotions et gels refroidissants dont les vertus adoucissantes, hydratantes et anti-inflammatoires ne sont plus à prouver. Les composés actifs les plus récurrents sont par exemple :

  • L’aloe vera : les extraits de cette plante ont un effet refroidissant et calmant.
  • Le zinc : les savons à base de zinc réduisent les inflammations.
  • La vitamine E : cette vitamine accélère la régénération des cellules cutanées.
  • L’hydrocortisone : cette hormone synthétique soulage les inflammations et les symptômes tels que les démangeaisons et la tension.
  • L’hamamélis ou l’arnica : les effets issus de ces plantes favorisent également la guérison d’un coup de soleil.

Utilisez uniquement des crèmes hydratantes en cas de coup de soleil grave. Évitez les crèmes grasses qui bouchent les pores de la peau et empêchent la guérison de brûlures. Des crèmes riches en lipides pourront être appliquées par la suite. Conservez vos gels et lotions dans le réfrigérateur pour augmenter leur effet refroidissant.

 

Comment se protéger des coups de soleil ?

Il est toujours préférable d’éviter complètement les coups de soleil et de se protéger suffisamment en fonction de son type de peau. Suivez ces quelques conseils :

  • Utilisez une crème ou lotion solaire avec un indice de protection adapté. Plus votre peau est sensible et plus vous restez au soleil, plus l’indice de protection doit être élevé. La durée de protection sans crème solaire varie entre 10 et 30 minutes en fonction de votre type de peau.
  • Les enfants ne peuvent jamais rester au soleil sans protection solaire et il vaut mieux éviter d’exposer les bébés de moins d’un an aux rayons solaires.
  • Prendre un coup de soleil à l’ombre, c’est possible aussi ! Veillez toujours à mettre de la crème solaire, même lorsque le temps est couvert ou que vous n’êtes pas directement exposé aux rayonnements solaires.
  • L’été dans les pays du Sud, évitez de vous exposer en plein après-midi.
  • Des vêtements et couvre-chefs foncés protègent également mieux du soleil.
  • N’oubliez pas vos lèvres et utilisez des baumes à lèvres avec protection UV pour éviter toute brûlure.
  • Des lunettes de soleil avec protection UV protègent les yeux et leur contour d’une lumière du soleil excessive.

Renseignez vous aussi sur l’indice UV (pour votre destination de vacances par exemple) qui indique l’intensité du rayonnement du soleil sur une échelle de 1 à 10. Plus sa valeur est élevée, plus l’indice de protection solaire doit lui aussi être élevé et moins de temps il faut passer au soleil.

 

Et les enfants dans tout ça ? 

Les coups de soleil ne doivent pas être pris à la légère. Ceci vaut d’autant plus pour les enfants et les bébés ! En effet, toute brûlure cutanée pendant l’enfance augmente le risque de cancer de la peau une fois adulte. Mieux vaut prévenir que guérir, en particulier chez les plus petits.

User de la crème solaire en abondance est donc très important, mais ne suffit pas pour les enfants en bas-âge et les bébés. Leur peau est toujours sensible, mieux vaut donc ne pas les exposer directement aux rayons du soleil. Même une lumière solaire faible peut provoquer des coups de soleil.

  • Veillez toujours à porter des vêtements adaptés à longues manches ainsi qu’un couvre-chef. Gardez en tête que les habits de couleur sombre et les chaussures fermées protègent mieux du soleil et qu’il existe aussi des tenues spéciales anti-UV conçues pour différentes catégories d’âge.
  • Restez toujours à l’ombre avec votre bébé ou tout-petit et n’oubliez pas d’emporter votre parasol si vous restez longtemps à l’extérieur.

 

Malgré toutes ces précautions, il arrive parfois que votre enfant attrappe quand même un coup de soleil. Que faire alors ?

  • En théorie, les mêmes règles s’appliquent qu’aux adultes. Refroidissez immédiatement la tête de votre enfant avec des essuies tièdes ou du gel aux extraits d’aloe vera et maintenez-le à l’abri du soleil.
  • Assurez-vous qu’il boive suffisamment pour prévenir la déshydratation causée par le coup de soleil.
  • Les enfants et bébés sont davantage sujets aux insolations ou coups de chaleur. Consultez un médecin si vous constatez de gros coups de soleil, des signes généraux de maladie ou de la fièvre.

 

Quel est votre type de peau ?

Connaître votre type de peau est toujours utile pour prévenir les brûlures cutanées. En effet, celui-ci indique le temps durant lequel il est possible de s'exposer avant de prendre un coup de soleil ainsi que l’indice de protection nécessaire pour protéger votre peau. Ces différents types ne sont que des catégories générales, mais peuvent s’avérer utiles. Pour connaître la durée au bout de laquelle le coup de soleil apparaîtra, multipliez la durée de protection associée à votre type de peau avec l’indice de protection de votre crème solaire.

Par exemple : une durée de 20 minutes x un indice de protection 10 = 200 minutes de protection.

 

Type 1

  • Cheveux blond clair ou roux, peau très claire avec beaucoup de taches de rousseur et yeux bleus. La peau brûle très vite et brunit à peine.
  • Temps au soleil sans protection : environ 10 minutes.

 

Type 2

  • Cheveux blonds ou bruns, peau rosée avec quelques taches de rousseur et yeux bleus, gris ou verts. La peau peut être exposée une demi-heure environ et brunit lentement.
  • Temps au soleil sans protection : 10 à 20 minutes.

 

Type 3

  • Cheveux bruns, yeux bruns, peau légèrement hâlée sans tache de rousseur. La peau commence généralement à brûler après une heure ou plus au soleil et brunit très vite.
  • Temps au soleil sans protection : 20 à 30 minutes.

 

Type 4

  • Cheveux noirs, yeux brun foncé, peau mate même en hiver. La peau peut être exposée très longtemps aux rayons du soleil sans brûler.
  • Temps au soleil sans protection : plus de 30 minutes.