Farmaline Logo

L'importance du système immunitaire 

 

Il faut plusieurs années pour que le système immunitaire de votre enfant arrive à maturité

Pendant la grossesse, l’enfant est bien protégé dans l’utérus. Vous formez une sorte de barrière avec le monde extérieur. En tant que maman, vous jouez directement un rôle dans l’immunité de votre bébé, puisque c’est votre système immunitaire qui le protège dans votre ventre ! Ce n’est qu’après sa naissance qu’il développera le sien, et le rôle principal revient aux intestins : en effet, 70 % des défenses de votre bébé y résident ! Il faudra à votre enfant plus de 5 ans pour que son système immunitaire soit pleinement opérationnel. Démarrer avec une bonne alimentation est donc primordial, et l’allaitement est ce qu’il y a de mieux. La meilleure alimentation pour votre bébé est sans conteste le lait maternel. En buvant votre lait, votre enfant assimile des anticorps et vous lui apportez également de bonnes bactéries.

 

Comment le système immunitaire se développe-t-il ? 

Quand il voit le jour, votre enfant ne présente pratiquement aucune bactérie au niveau de ses intestins ou de sa peau. Son organisme est donc pratiquement stérile. Lors d’un accouchement par voie basse, le bébé entre pour la première fois en contact avec des bactéries présentes dans son environnement. Ces bonnes bactéries présentes dans l’intestin sont essentielles pour le système immunitaire. Votre enfant les assimilera également en étant en contact avec vous : en l’allaitant, via les glandes mammaires, ou via la peau. Une bonne alimentation est essentielle dès le début de la vie de votre bébé, et ce, pour soutenir au mieux le développement de sa flore intestinale.

 

Pourquoi est-il important d’avoir un système immunitaire bien développé ?

Le système immunitaire permet de défendre l’organisme face aux agents extérieurs. Au cours de son développement, votre enfant entre en contact avec différentes substances comme des bactéries. Un bon système immunitaire saura à quel moment intervenir. Des nutriments importants tels que les vitamines A, C et D participent au fonctionnement normal du système immunitaire.

 

Comment passer du sein au biberon 

L’allaitement maternel est l’alimentation idéale pour les bébés. Après 6 mois, il peut arriver un moment où vous aurez envie de combiner lait maternel et biberon, voire de passer entièrement aux biberons. Du sein au biberon, la transition se fera par étape car votre bébé doit s'habituer à ce nouveau lait, tout comme vos seins : votre corps doit comprendre qu'il doit produire moins de lait. Vous voulez passer du sein au biberon ? Parlez-en à votre pédiatre, sage-femme, médecin, infirmière ONE ou pharmacien.

  • Pour chaque étape, accordez-vous quelques jours.
  • Votre bébé ne se sent pas bien ? Pas de panique. Reportez la transition.
  • La transition s’étale sur deux semaines au minimum. Prévoyez suffisamment de temps.
  • Laissez tomber l’avant-dernière tétée (la moins riche en production de lait) en premier.
  • Ne remplacez la première tétée (la plus riche en production de lait) qu’en dernier.

 

Bien sûr, vous pouvez également combiner l'allaitement au sein et l’allaitement au biberon. Commencez et terminez la journée par l'allaitement au sein et donnez le biberon durant la journée. Lorsque vous allez travailler, vous pouvez également tirer votre lait. Le lait maternel se conserve 72 heures au réfrigérateur. 

 

Comment préparer un biberon de lait de suite 

Nous vous proposons un guide rapide et pratique, pour préparer vos biberons en un tour de main. 

 

  • ÉTAPE 1 : Lavez-vous les mains et veillez à ce que vos ustensiles soient bien propres. Versez dans le biberon la quantité d'eau requise. Utilisez de préférence de l’eau en bouteille faiblement minéralisée ou de l’eau du robinet préalablement bouillie. Chauffez l’eau jusqu’à 37 °C. 

 

  • ÉTAPE 2 : Utilisez le niveleur de la boîte pour racler la poudre excédentaire. 

 

  • ÉTAPE 3 : Ajoutez à l’eau le nombre de mesurettes recommandé. Fermez le biberon et secouez vigoureusement et verticalement jusqu’à dissolution complète de la poudre (10 secondes). 

 

  • ÉTAPE 4 : Contrôlez la température de la préparation sur la partie intérieure du poignet. Refermez toujours bien la boîte après utilisation. Consommez dans l’heure suivant la préparation et jetez les restes. 

 

 

 

De combien de biberons votre enfant a besoin 

Tous les bébés sont différents, surtout au début, lorsqu’ils n’ont pas encore de rythme alimentaire fixe. Le nombre de biberons dont votre enfant a besoin dépend entre autres de son poids et de sa taille. Les besoins et le rythme alimentaire varient donc d'un enfant à l'autre. 

Le centre de consultation pédiatrique ou votre pédiatre définit la quantité de nourriture dont votre enfant a besoin. Vous pouvez utiliser le schéma alimentaire suivant comme fil conducteur.

 

  • Mon enfant a-t-il suffisamment bu ?

Souvent, votre enfant vous indiquera lui-même lorsqu'il en a assez. N'insistez pas s’il ne veut plus boire. Il ne doit pas nécessairement vider son biberon. Tant que votre bébé ingère suffisamment de nutriments, est vif et a un visage rayonnant de santé, c'est qu'il mange suffisamment. Le nombre de couches mouillées est également un bon indicateur pour savoir si votre enfant boit en suffisance. La bonne moyenne se situe à quatre couches jetables ou six couches lavables en coton mouillées par jour. 

 

  • Votre enfant a encore faim après un biberon ?

Votre enfant n'est pas rassasié après son repas ? Peut-être a-t-il bu trop vite. Prenez toujours suffisamment de temps pour lui donner le biberon : entre 15 et 20 minutes.

 

 

Li'mportance du lait de croissance 

Durant les trois premières années de sa vie, votre enfant grandit rapidement et a encore des besoins nutritionnels spécifiques. À 12 mois, le lait maternel ou le lait de croissance restent nécessaires pour votre enfant, comme complément d’une alimentation saine et diversifiée. Par exemple, lorsque les tout-petits ont 1 an, ils ont besoin : (par rapport aux adultes par poids corporel en kg)

  • 7x plus de vitamine D (Important pour soutenir des os solides et pour le fonctionnement normal du système immunitaire)
  • 6x plus de fer (important pour un développement cognitif normal)

 

L’association belge des pédiatres recommande l’utilisation d’un lait de croissance jusqu’à 3 ans, en complément d’une alimentation saine et diversifiée(1). Il est recommandé de donner 500 ml de lait de croissance par jour, en 2 prises, par exemple le matin et le soir avant le coucher.

 

Lait de croissance : poudre ou liquide ?

Quelle que soit la forme choisie, poudre ou liquide, cet aliment contribue à couvrir les besoins nutritionnels de l'enfant dès 1 an, comme complément d’une alimentation saine et diversifiée. Le liquide est prêt à l’emploi et donc pratique pour les déplacements en famille.