Farmaline Logo

Qu'est-ce que la mycose du pied ?

La mycose du pied, également appelée tinea pedis, est une infection fongique chronique des pieds. Cependant, il ne faut pas confondre ce type d’infection avec l'onychomycose (mycose des ongles), qui touche également les pieds. La mycose du pied affecte principalement les espaces interdigitaux, mais aussi parfois la plante ou le dessus des pieds. L'onychomycose, en revanche, ne s'attaque qu'au lit de l'ongle et à la tablette unguéale.

 

Les causes de la mycose du pied

Notre peau est un écosystème complexe. De bonnes et de mauvaises bactéries, mais aussi différents champignons, y cohabitent. Ensemble, ils forment un tout harmonieux qui protège la peau. Ce n'est que lorsque cet équilibre est perturbé que l'on s'avise de l'existence de ces micro-organismes.

Les champignons néfastes aiment les environnements chauds, humides et sombres, qui sont particulièrement propices à leur prolifération. Les pieds enfermés dans des chaussures mal aérées sont un véritable paradis pour ces champignons. Les chaussures trop serrées ou qui empêchent la sueur de s'échapper sont un terreau fertile permettant à toutes sortes de champignons de se développer. Des chaussettes peu absorbantes et le fait de mal se sécher les pieds peuvent également être à l'origine d'une infection fongique. Environ 20 % de la population souffrirait d'une mycose des pieds.

La mycose du pied est très contagieuse. Elle se transmet via des spores qui se fixent sur toutes sortes d’objets avec lesquels les pieds entrent en contact, tels que les sols, les tapis, les essuies, les chaussures… De plus, les dermatophytes (champignons responsables de la mycose du pied) sont très résistants. Ils peuvent survivre un an, avant de se transmettre à nouveau. La mycose du pied se disséminera donc facilement au sein d’une même famille.

Certaines professions sont plus exposées que d’autres à la mycose du pied. Les personnes qui passent toutes leurs journées debout, et ont donc tendance à davantage transpirer des pieds, sont particulièrement à risque. On peut citer entre autres les boulangers, les militaires, les ouvriers, les coiffeurs...

 

Les mycoses chez les sportifs

Vu les conditions idéales de développement des dermatophytes, on comprend facilement pourquoi cette infection est aussi fréquente chez les sportifs. Les douches communes, notamment, sont un facteur important de transmission dans les clubs de sport. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la mycose du pied soit aussi appelée pied d’athlète.

 

Comment identifier une mycose du pied

La mycose du pied a d’abord tendance à apparaître entre le quatrième et le cinquième orteil. C’est là que le taux d’humidité est le plus élevé. Mais les autres espaces interorteils peuvent également être affectés. La mycose se reconnaît à des symptômes tels qu’une desquamation, des crevasses et des rougeurs pouvant être à l’origine de démangeaisons ou de douleurs.

 

  • Intertrigo interdigito-plantaire 

Cette forme d’infection fongique se traduit par des desquamations, des débris blancs plus ou moins macérés, des crevasses, des rougeurs et des lésions.

 

  • Dermatophytose

La mycose ne se limite pas aux orteils mais s’étend au reste du pied. Elle apparaît sous forme de cercles rouges parfois gonflés qui peuvent se desquamer. Là encore, elle peut provoquer des démangeaisons, des douleurs ou une sensation de brûlure.

 

Dès que vous constatez ces symptômes, il est essentiel de les traiter le plus rapidement possible.

 

 

Prévention de la mycose du pied et de l’onychomycose

Prévenir la mycose n’a pas l’air d’une mince affaire au premier abord, mais une bonne hygiène est déjà un excellent début :

 

Cinq astuces contre les mycoses :

 

1. Gardez vos pieds au sec

Séchez toujours bien vos pieds, surtout entre les orteils. Mettez également des chaussettes propres tous les jours. Ne portez pas vos chaussettes plusieurs jours d'affilée et choisissez des matières qui respirent et absorbent la transpiration, comme le coton ou la laine.

Changez aussi de chaussures tous les jours pour qu'elles puissent bien sécher.

 

2. Laissez vos pieds respirer

Choisissez des chaussures ouvertes ou des chaussures faites en matériaux respirants comme le cuir ou le lin. Celles-ci permettent également de bien absorber la transpiration. Les chaussures mal aérées, telles que les chaussures de sport, doivent être portées le moins possible. Ne gardez pas non plus vos chaussures aux pieds quand vous rentrez chez vous, mais marchez plutôt en chaussettes

 

3. Évitez les pressions et les frictions

Ne portez pas de chaussures trop étroites ou trop serrées. Les ampoules ou les blessures qu'elles peuvent causer constituent une porte d'entrée pour les champignons.

Évitez les talons trop hauts et les chaussures à bout étroit.

 

4. Respectez la protection naturelle de votre peau

Lavez-vous les pieds à l'eau claire plutôt qu'avec du savon. Si vous voulez quand même utiliser du savon, optez pour un savon neutre qui n'affecte pas l'équilibre naturel de la peau.

Rincez-vous soigneusement les pieds après le lavage afin qu'il ne reste aucun résidu de savon, et séchez-les soigneusement.

 

5. Évitez la (re)contamination

Portez des tongs dans les endroits où beaucoup de gens marchent pieds nus et apportez toujours votre propre essuie.

 

 

Traitement de la mycose du pied

Le traitement de la mycose du pied requiert une bonne dose de patience. Comme l’onychomycose, la mycose du pied ne s’en va pas comme ça. Il est généralement nécessaire de recourir à plusieurs méthodes de traitement pour lui régler définitivement son compte.

Il existe toutes sortes de sprays et de crèmes permettant de traiter une mycose du pied débutante. Le matin et le soir sont les meilleurs moments pour passer à l'action. N’hésitez pas à nettoyer soigneusement vos chaussures, étant donné que les champignons peuvent y survivre longtemps.

Restez patient(e) après le premier traitement. Il est souvent nécessaire de continuer à appliquer le traitement après la disparition des symptômes. Suivez donc toujours la posologie indiquée sur la notice, même si vos pieds semblent être complètement rétablis.  

Certains produits peuvent également être utilisés à titre préventif. Ceci s'applique particulièrement aux sportifs et aux personnes qui passent beaucoup de temps debout.