Quels sont les symptômes du mal de gorge ?

Une sensation de brûlure dans la gorge, de picotement, chaque déglutition est douloureuse. En regardant dans la gorge, vous pouvez savoir immédiatement s’il s’agit d’une  inflammation de la muqueuse pharyngée. Le pharynx est nettement gonflé et rougi. Selon le facteur déclencheur, les ganglions lymphatiques et les amygdales peuvent également être enflés.

Autres symptômes :

  • enrouement ;
  • difficultés de déglutition ;
  • boule dans la gorge ;
  • sensation de sécheresse.

Le mal de gorge est un symptôme pathologique dont les causes peuvent être multiples. En règle générale, le mal de gorge lié à l’infection disparaît après quelques jours et peut être facilement soulagé.

 

Quelles sont les causes du mal de gorge ?

Dans la plupart des cas, le mal de gorge est dû à un rhume. Celui-ci est causé par des virus, qui peuvent déclencher une inflammation de la muqueuse pharyngée, appelée pharyngite. La toux, la congestion nasale et le mal de gorge sont des effets secondaires du rhume. Cependant, le mal de gorge peut aussi être dû à d’autres maladies :

  • En cas de grippe (influenza), la gorge sèche accompagnée de douleurs intenses est un des symptômes.
  • L’inflammation aigüe de la muqueuse pharyngée (pharyngite), déclenchée par des virus.
  • L’amygdalite aiguë, identifiable entre autres aux amygdales rougies et enflées.
  • L’inflammation de la muqueuse laryngée ou des cordes vocales (laryngite), également une maladie infectieuse.
  • La mononucléose, une infection virale.
  • La scarlatine, déclenchée par les streptocoques.

Des facteurs externes tels que le fait de crier, le tabagisme, l’air intérieur sec ou la poussière peuvent également irriter la gorge et les voies respiratoires et entraîner des maux de gorge.

 

Mal de gorge aigu – que faire ?

L’eau est essentielle, car les muqueuses sèches peuvent difficilement lutter contre les virus. La première règle à retenir est donc de boire beaucoup d’eau (p. ex. de la tisane à la camomille, au thym, au tilleul ou à la sauge) pour maintenir le taux d’humidité des muqueuses. Deuxième règle : mettez une écharpe autour du cou, car la chaleur aide la gorge à se débarrasser de l’agent pathogène.

Voici une liste de remèdes maison efficaces contre le mal de gorge :

 

5 remèdes maison qui ont fait leurs preuves contre le mal de gorge

  • Les gargarismes (p. ex. avec de l’eau salée ou des solutions spéciales) permettent d’éliminer les agents pathogènes des muqueuses. Déconseillé pour les enfants, qui ont tendance à avaler.
  • Cataplasme rafraîchissant au fromage blanc pour les maux de gorge. Étaler le fromage blanc tiède sur un linge en lin et l’envelopper, puis l’appliquer sur la gorge enroulé dans une étoffe de coton et une écharpe en laine. Lorsque le fromage blanc est sec, normalement au bout de deux heures, vous pouvez ôter l’enveloppement. Répétez l’opération plusieurs fois.
  • Cataplasme de pommes de terre chaudes : cuire les pommes de terre, les écraser dans un linge et enrouler le linge dans une écharpe, puis mettre autour du cou (tester si ce n’est pas trop chaud !). L’enveloppement reste en place jusqu’à ce que les pommes de terre soient froides.
  • Le bouillon de poule est également efficace en cas de maux de gorge – et de rhume, car il contient une protéine (la cystéine) qui a une action anti-inflammatoire. De plus, l’hydratation est bénéfique pour l’organisme.
  • Inhalation : que vous utilisiez des sels ou des huiles essentielles comme additifs (à éviter pour les enfants et les personnes allergiques), l’inhalation permet de garder les muqueuses de la gorge humides et de réduire l’inflammation. Inhaler la vapeur d’eau d’une casserole peut être suffisant (placer la tête sous une grande serviette pour empêcher la vapeur de s’échapper).

 

Médicaments contre le mal de gorge

Les pastilles pour la gorge, disponibles en différentes saveurs et avec différents ingrédients, sont un moyen efficace et simple de soulager le mal de gorge. Certaines d’entre elles ont un effet anesthésique local, antiseptique ou anti-inflammatoire.

Les comprimés qui se contentent de former un film hydratant sur les muqueuses, et n’ont aucun effet anesthésique, germicide ou anti-inflammatoire sont particulièrement recommandés.

 

 Soulager en douceur le mal de gorge

On a tendance à l’oublier, mais en cas de rhume, affection qui se traduit souvent par des maux de gorge, il est important de se reposer. De plus, il est important que vous vous ménagiez pendant quelques jours :

  • Arrêtez de fumer (ou essayez de limiter votre consommation de tabac).
  • Évitez les courants d’air (ne laissez pas ouverte la porte de votre chambre la nuit).
  • Parlez moins et plus bas (ne chuchotez pas, c’est très fatigant pour les cordes vocales)
  • Aérez régulièrement votre logement, afin que l’air ne devienne pas trop sec.

 

Quand le mal de gorge persiste

En principe, un mal de gorge s’en va au bout de quelques jours et si vous avez un rhume, la cause est évidente. Cependant les maux de gorge qui se prolongent et ne sont pas accompagnés d’un rhume peuvent être causés par autre chose qu’une infection virale. Voilà pourquoi nous vous conseillons de consulter un médecin, si le mal de gorge ne s’estompe pas rapidement.

C’est également nécessaire si le mal de gorge s’accompagne d’autres symptômes tels que :

  • de la fièvre ;
  • un essoufflement, des difficultés à la déglutition ;
  • des ganglions lymphatiques enflés ;
  • une éruption cutanée ;
  • un enrouement.

Tous les maux de gorge ne sont pas contagieux ! Cependant beaucoup sont causés par des virus, et ceux-ci sont contagieux. Les quelques jours de repos que vous vous accorderez vous permettent d’éviter de transmettre le virus aux autres. En cas de maladies graves comme la scarlatine, vous avez besoin d’une aide médicale (et d’antibiotiques) et vous devez savoir précisément à partir de quand vous pouvez à nouveau reprendre une vie sociale normale.