Farmaline Logo

Un peu de rouge vif vient se mêler à la mousse du dentifrice – ou vous retrouvez des traces de sang en croquant une pomme : les gencives saignent. C’est souvent un premier signe d’inflammation des gencives, communément appelée gingivite. Vous n’êtes pas seul : près de 80 % des Belges sont concernés. Non traitée, cette maladie peut aboutir à la perte des dents ! Comment traiter rapidement la gingivite et, mieux encore, comment l’éviter ?

 

Quels sont les symptômes de la gingivite ?

  • Les gencives saignent, par exemple lors du brossage ou en mangeant.
  • Les gencives normalement rose pâle sont rougies et enflées.
  • Si la maladie reste longtemps sans traitement, elle se manifeste aussi par des douleurs et une mauvaise haleine.
  • En cas de gingivite chronique, l’inflammation et la rougeur s’estompent et la gencive se rétracte. Cela se remarque au fait que les dents paraissent plus grandes car le collet dentaire est exposé.

Le saignement des gencives est généralement le symptôme le plus flagrant de gingivite et ne doit pas être ignoré. Toutefois, celui-ci n’apparaît pas toujours chez les fumeurs car le tabagisme réduit la circulation sanguine. Les fumeurs doivent donc veiller à ne pas développer une gingivite « silencieuse ».

 

Comment se développe la gingivite ?

La cause principale de la gingivite est une hygiène bucco-dentaire inadéquate :

Des résidus de nourriture se déposent sur les dents et dans les espaces interdentaires, et constituent un foyer de prolifération des bactéries. Ces dernières produisent une couche jaunâtre, la plaque dentaire. Les bactéries continuent de s’y multiplier et libèrent de nombreux métabolites toxiques qui endommagent les gencives.

En réaction, celles-ci développent une inflammation – un cercle vicieux se met alors en place, car les personnes qui présentent des saignements et des douleurs gingivales n’osent plus se brosser correctement les dents ou utiliser du fil dentaire.

Si la plaque non enlevée se transforme en tartre tenace, cela débouche sur une parodontite – c’est ainsi qu’on nomme la récession progressive des gencives et du tissu osseux, qui peut conduire à la perte des dents.

 

Quels sont les facteurs de risque de gingivite ?

Il existe toutefois certains facteurs favorisants qui exposent particulièrement au risque de gingivite, quelle que soit votre hygiène buccale :

  • le diabète ;
  • la grossesse ;
  • une baisse des défenses immunitaires (p. ex. à cause du sida) ;
  • le tabagisme ;
  • une alimentation sucrée ;
  • une consommation excessive d’alcool.

 

Comment le dentiste diagnostique-t-il une gingivite ?

Si le saignement persiste au-delà d’une semaine, il est conseillé de consulter un dentiste. Les praticiens expérimentés savent généralement reconnaître une gingivite à son aspect. Il est également courant de mesurer les poches parodontales – les petits espaces entre la dent et la gencive. Chez les personnes en bonne santé, elles atteignent au maximum trois millimètres de profondeur, mais en cas de gingivite, elles deviennent de plus en plus profondes à mesure que la maladie progresse. Si, par exemple une parodontite s’est déjà développée, les poches gingivales mesurent souvent cinq millimètres ou plus. Dans ce cas, le dentiste radiographie souvent la mâchoire pour évaluer une éventuelle perte osseuse.

 

Comment traite-t-on la gingivite ?

Si vos gencives sont enflammées et saignent, beaucoup de mesures peuvent être prises par vous ou votre dentiste pour éliminer les symptômes.

 

Ce que peut faire le dentiste

  • Le dentiste commencera par procéder à un détartrage complet et nettoiera soigneusement les dents et les espaces interdentaires afin d’éviter les dépôts de bactéries. Il soignera ensuite les gencives avec une pommade anti-inflammatoire et antibactérienne. Suivant le degré d’évolution de la maladie, on pourra également recourir à des antibiotiques.
  • En cas de gingivite, un détartrage professionnel tous les six mois peut être conseillé. Le dentiste (ou l’hygiéniste dentaire) élimine intégralement le tartre des dents et les polit à l’aide d’une pâte protectrice. Il peut aussi vous enseigner la technique de brossage optimale. Le détartrage complet n’est en général pas entièrement remboursé par la mutuelle.
  • Rendez-vous régulièrement chez le dentiste pour des examens de contrôle. C’est le moyen le plus facile de détecter et de prévenir la gingivite à un stade précoce.

 

Ce que vous pouvez faire vous-même contre la gingivite

  • Tout d’abord, vous pouvez adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Cela permet de venir à bout rapidement de la plupart des gingivites : un brossage régulier des dents, de préférence après chaque repas, constitue la base. Il est recommandé de se brosser les dents durant trois minutes au moins deux fois par jour. En outre, votre brosse à dents doit être remplacée au bout de trois mois – car des bactéries se déposent également sur ses poils.
  • D’autre part, il est également important de ne pas forcer en se brossant les dents. Si vous avez des gencives sensibles, utilisez si possible une brosse à poils souples et évitez de brosser trop vigoureusement ou d’appuyer trop fort.
  • Le nettoyage quotidien des espaces interdentaires est également essentiel en cas de gingivite. Vous pouvez par exemple utiliser du fil dentaire ou des brosses interdentaires – discutez avec votre dentiste des produits les mieux appropriés.
  • Les gratte-langues et les bains de bouche antiseptiques permettent également de limiter la prolifération bactérienne.

 

Quels médicaments sont efficaces contre la gingivite ?

Vous pouvez acheter des remèdes sans ordonnance contre la gingivite dans notre pharmacie. Qu’ils soient à base d’ingrédients chimiques ou végétaux – ils ont tous une action antibactérienne et peuvent favoriser la guérison des gencives.

En cas de gingivite aiguë, les produits contenant de la chlorhexidine peuvent être efficaces. La chlorhexidine existe sous forme de bain de bouche ou de pommade avec laquelle vous pouvez vous brosser les dents pendant quelques jours dans les cas les plus graves. Si les gencives sont très sensibles et douloureuses, vous pouvez l’utiliser aussi sous forme de spray.

Dans notre pharmacie, vous trouverez également des pommades et des teintures à base de plantes que vous pouvez appliquer directement sur les gencives affectées. Il s’agit par exemple de plantes médicinales comme la sauge, la camomille, la myrrhe, le rathania ou la racine de rhubarbe.

 

Quels remèdes maisons utiliser contre la gingivite ?

Si vous souffrez de saignements gingivaux, certains remèdes maison peuvent apporter du soulagement. Les bains de bouche et les gargarismes quotidiens avec des tisanes contenant des ingrédients actifs anti-inflammatoires sont particulièrement efficaces. Il s’agit entre autres de :

  • la camomille ;
  • la sauge ;
  • le thym ;
  • la myrrhe.

Le vinaigre de pomme mélangé à de l’eau a également un effet positif sur l’environnement buccal et est réputé efficace contre les bactéries. Ensuite, attendez au moins une demi-heure avant de vous brosser les dents – l’acide du vinaigre attaque l’émail.