Farmaline Logo

Choisissez votre langue

Laueréat Webshop Awards Belgium 2019-2020 dans la catégorie Santé & Bien-Être

Ou utilisez notre formulaire de contact pour des conseils personnels.

Livraison en Belgique

  • Levering aan huis - Gratis vanaf 29 €
    Livraison gratuite à partir de 29 € à domicile ou au bureau avec bpost ou DPD.
  • Levering via een afhaalpunt - Gratis vanaf 29 €
    Livraison gratuite à partir de 29 € dans plus de 3.000 points relais.

Diarrhée


Aperçu

La diarrhée, c’est quoi ? Que faire en cas de diarrhée ?
Quels sont les symptômes de la diarrhée ? Remèdes maison : que manger en cas de diarrhée ?
Quelles sont les causes de la diarrhée ? La diarrhée du voyageur... Que faire ?
Quand consulter pour une diarrhée ?  

 

En plus d’être désagréable, la diarrhée peut également comporter des risques pour la santé ou être un symptôme d’une maladie grave. En effet, le corps est mis à rude épreuve en raison des pertes hydriques importantes. Découvrez l’origine des diarrhées et ce que vous pouvez faire pour la contrer.

 


La diarrhée, c’est quoi ?

On parle de diarrhée lorsque les selles sont souvent (c.-à-d. plus de trois fois par jour) liquides, voire sanglantes ou glaireuses. Il en existe trois types :

  • la diarrhée aiguë (durée : maximum 2 semaines)
  • la diarrhée persistante (durée : entre 4 et 6 semaines)
  • la diarrhée chronique (durée : plus de 6 semaines).

Beaucoup de personnes souffrent également de diarrhée et de constipation en alternance, avec des passages au petit coin récurrents certains jours et inexistants à d’autres moments. Seul un médecin est en mesure de dire si la cause est d’origine psychologique ou s’il s’agit plutôt d’une maladie au niveau du gros intestin ou de l’intestin grêle.

 

 

Quels sont les symptômes de la diarrhée ?

Des selles liquides plus de trois fois par jour constituent le principal symptôme de la diarrhée. Elles s’accompagnent souvent d’un mal-être généralisé (fatigue, épuisement), mais parfois aussi de vomissements ou de douleurs telles que des crampes au ventre ou même de la fièvre.

Les selles grasses sont une forme particulière de diarrhée forçant également le sujet malade à se rendre régulièrement aux toilettes. Cela peut être dû à une maladie grave du pancréas ou à une intolérance alimentaire. Consulter un médecin s’avère donc essentiel !

 

 

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

Différentes causes peuvent être à l’origine de la diarrhée. Il arrive que le stress, avant un examen par exemple, accélère considérablement l’activité du tractus gastro-intestinal. Ce genre de diarrhée aiguë disparaît comme elle est apparue. En revanche, si la cause n’est pas clairement identifiée, il faut commencer par distinguer le type de diarrhée.

 

La diarrhée aiguë en cas :

  • d’infections gastro-intestinales par exemple. Des virus (noro- ou rotavirus) ou des bactéries (salmonelle) en sont souvent à l’origine. Attention que les infections gastro-intestinales sont très contagieuses !
  • d’intolérances (au lactose par exemple).
  • de consommation d’aliments contenant de l’édulcorant, difficilement digéré par les intestins, ce qui peut provoquer des troubles comme la diarrhée dite « osmotique ».
  • de traitements antibiotiques, car ces derniers peuvent perturber de manière permanente l’organe sensible qu’est l’intestin.
  • de syndrome du côlon irritable.
  • d’intoxication alimentaire – due à des toxines d’origine bactérienne par exemple, qui engendrent une sécrétion excessive d’eau. On parle alors de « diarrhée sécrétoire ».

 

La diarrhée persistante ou chronique en cas :

  • de maladies inflammatoires de l’intestin comme la colite ulcéreuse, qui concerne surtout le gros intestin, ou la maladie de Crohn, qui touche principalement l'intestin grêle et le gros intestin.
  • d’intolérance au gluten (maladie cœliaque).

 

 

Quand consulter pour une diarrhée ?

Il faut demander un avis médical si la diarrhée persiste plus de trois jours. Cela vaut également pour les formes sévères de diarrhée (parfois accompagnées de vomissements), en particulier chez les enfants en bas âge et les personnes âgées, car elles engendrent une perte importante en eau pour l’organisme et peuvent s’avérer dangereuses.

Une visite chez le docteur s’impose en cas de forte fièvre, de sensation de faiblesse ou de vomissements, mais également en cas de diarrhée présentant du sang ou des glaires dans les selles.

Le diagnostic du médecin peut varier : infection, symptômes du côlon irritable ou maladie grave comme la colite ulcéreuse. Seul un examen permet d’apporter plus de clarté. Une échographie (sonographie), une coloscopie ou une analyse en laboratoire peuvent aider à poser un diagnostic clair.

Le médecin prescrira des médicaments pour combattre l’inflammation par exemple, en cas de diarrhée persistante ou chronique dont la cause a été établie. Toutefois, le malade peut également agir en évitant :

  • les aliments riches en fibres (à l’origine de ballonnements) ;
  • les aliments gras ou difficiles à digérer ;
  • les édulcorants (également présents dans certaines boissons) ;
  • l’alcool et les boissons contenant de la caféine.

 

 

Que faire en cas de diarrhée ?

Dans un premier temps, il est primordial d’isoler la personne contaminée en cas d’infection virale pour éviter toute propagation du virus. S’il s’agit d’une contamination au rotavirus dans une école maternelle ou au norovirus dans une maison de retraite, il faut en informer le service de la santé publique (SPF Santé publique). En cas de salmonellose, il faut identifier les produits alimentaires contaminés par les germes pathogènes pour éviter toute nouvelle contamination.

Se pose ensuite la question du traitement de la diarrhée, car l’organisme perd beaucoup d’eau en cas de diarrhée sévère, ce qui peut causer une déshydratation. C’est surtout pour les enfants en bas âge et les personnes âgées que les dangers sont importants, voire parfois mortels. 

En cas de diarrhée, il est recommandé de :

  • se reposer (alitement).
  • boire suffisamment (surtout des infusions au fenouil, à la menthe poivrée ou à la camomille) pour compenser la perte en eau. Dans certains cas, le médecin recourra à des perfusions pour stabiliser l’équilibre hydrique de l’organisme et contrer la déshydratation.
  • consommer des aliments légers et pauvres en graisse.
  • Il existe des médicaments contre la diarrhée. Un avis médical est recommandé avant de se tourner vers des médicaments et remèdes tels que :
    • des inhibiteurs de la motilité, qui ralentissent le péristaltisme intestinal (contraction des intestins) et par conséquent la fréquence des selles ;
    • des inhibiteurs de l’enképhalinase, qui bloquent une enzyme (l’enképhalinase) et stoppent les pertes importantes en eau ;
    • des produits de protection et d'absorption intestinale tels que l'argile active naturelle (Diosmectite), qui recouvrent et protègent la muqueuse intestinale. Ils absorbent également les toxines et les germes et aident à les éliminer du corps.
    • du charbon actif, qui lie les substances nocives et n’est utilisé que dans certains cas uniquement ;
    • des probiotiques, qui lient les agents pathogènes et soutiennent la régénération du microbiote intestinal ;
    • des antibiotiques, si une bactérie est à l’origine de la diarrhée.

 

 

Remèdes maison : que manger en cas de diarrhée ?

Les personnes souffrant d’une diarrhée ont souvent peu d’appétit : c’est un signal de l’organisme qui indique qu’il a besoin de repos. Toutefois, certains aliments contribuent à réactiver le transit intestinal :

  • Les biscottes et le pain blanc : leur effet légèrement constipant est dû à la fécule qu’ils contiennent et à leur faible teneur en graisses.
  • Les pommes râpées et non épluchées : la pectine contenue dans la pelure retient l’eau dans les intestins et rend les selles plus solides.
  • Les bananes écrasées : elles contiennent également de la pectine  et sont riches en potassium.
  • Les carottes cuites : elles sont également une source de pectine.
  • Le bouillon de légumes : il réduit la perte hydrique et est pauvre en graisses.
  • Les flocons d’avoine : ils calment l’estomac et les intestins, et sont bénéfiques pour la flore intestinale.
  • Les infusions (avec une cuillerée de sucre) et l’eau (ou l’eau minérale plate).

À proscrire en cas de diarrhée : l’alcool, les produits laitiers, le café et les aliments gras.

 

Fini le coca et les bretzels

On pensait autrefois que le coca et les bretzels aidaient lors d’une diarrhée. Que nenni ! Le coca contient beaucoup de sucre et peut même aggraver la diarrhée. Quant aux bretzels, ils n’ont aucun effet dans le meilleur des cas. À éviter à tout prix chez les enfants.

 

 

La diarrhée du voyageur (turista) : mieux vaut prévenir que guérir

Il est possible de prévenir la diarrhée du voyageur grâce à de simples petits gestes :

  • Veillez à ne manger que des aliments (bien) cuits et épluchez les fruits avant de les consommer.
  • Ne buvez pas d’eau du robinet, même pour vous brosser les dents.
  • Évitez les glaçons dans vos boissons.
  • Lavez-vous les mains soigneusement et régulièrement, surtout après un passage au petit coin.

Si vous vous occupez d’un proche qui souffre de diarrhée, veillez à respecter les règles d’hygiène suivantes :

  • Lavez-vous fréquemment les mains.
  • Si possible : attribuez une chambre et des toilettes spécifiques au malade.
  • Séparez et changez régulièrement les gants de toilette.
  • Nettoyez les toilettes, la salle de bain… après utilisation par le malade.

En général, la diarrhée, même sévère, disparaît après quelques jours. Si toutefois elle réapparaît souvent ou persiste plus longtemps, veillez à demander un avis médical pour en déterminer la cause. Même si cela vous gêne d'aborder le sujet devant votre médecin, soyez certain(e) qu'il a déjà dû traiter pareil cas. Plus tôt vous consulterez, plus vite il pourra vous aider !

 

 

 

Conseils d'expert

 

« Informer nos clients et leur fournir des conseils de santé sur mesure nous tient à cœur. C'est pourquoi nous avons créé « Nos conseils », une page rassemblant des informations scientifiques vulgarisées et synthétisées dans des articles rédigés par notre équipe d'experts. »

Theresa Holler, pharmacienne en chef, est responsable de « Nos conseils » avec son équipe de pharmaciens. Sur cette page, vous profiterez de notre expertise et trouverez toutes les réponses à vos questions en matière de santé. Chaque thème compile non seulement des informations qui s'appuient sur des données scientifiques, mais également un tas d’astuces et de recommandations. Il vous reste des questions concernant votre santé ? N'hésitez pas à nous contacter.

 

Theresa Holler, pharmacienne en chef chez Farmaline