Les brûlures d’estomac, qu’est-ce que c’est ?

Douleurs à l’estomac et derrière la poitrine, remontées acides après une éructation… Nombreux sont ceux qui reconnaissent ces symptômes caractérisant les brûlures d’estomac. Près de 20 % des Belges en souffriraient, généralement après un bon repas arrosé d’alcool. Il s’agit donc d’une affection très répandue.

Un enrouement de la voix, un mal de gorge ou une toux dès le réveil sont souvent des symptômes liés aux brûlures d’estomac. Pourquoi donc ? Beaucoup de sujets souffrent de remontées gastriques la nuit, car l’acidité remonte en position allongée et stagne dans l’œsophage. Le suc gastrique irrite alors les cordes vocales et le pharynx.

Dans certains cas, le contenu de l’estomac remonte parfois jusque dans la bouche ce qui peut abîmer l’émail au fil du temps, en plus d’être désagréable.

 

Comment se développent les brûlures d’estomac ?

On parle de brûlures d’estomac lorsque le dispositif de fermeture à la jonction entre l’œsophage et l’estomac ne fonctionne pas correctement ou lorsque le taux d’acidité produit dans l’estomac est trop élevé. Dans les deux cas, les remontées gastriques arrivent directement dans l’œsophage dont les parois, contrairement à celles de l’estomac, ne sont pas protégées contre l’acidité par une muqueuse. L’œsophage est donc très sensible et douloureux lorsqu’il est au contact de sécrétions acides.

Outre une consommation excessive de nourriture, certains produits favorisent l’apparition des brûlures d’estomac, tels que :

  • Les aliments gras, acides, chauds et épicés
  • L’alcool
  • La nicotine
  • Le jus d’orange
  • Les friandises
  • Les agrumes
  • Le café
  • Le thé noir

 

D’autres facteurs peuvent également causer des brûlures d’estomac :

  • Le stress
  • Les vêtements serrés
  • Le surpoids
  • Manger trop vite
  • La prise de certainsmédicaments
  • La grossesse
  • Certaines maladies (comme la gastrite ou les ulcères à l’estomac)
  • Une irritation de la muqueuse de l’estomac
  • Un effort physique très intense
  • L’âge avancé

 

Comment éviter les brûlures d’estomac ?

Dans la plupart des cas, on peut éviter soi-même les brûlures d’estomac. Les conseils suivants peuvent également permettre de combattre les symptômes désagréables comme la pression sur l’estomac ou les douleurs gastriques :

 

  • Maigrir

Lorsqu’il y a trop de poids exercé sur l’estomac, la pression sur celui-ci augmente, ce qui peut causer de l’acidité dans l’œsophage. Perdre du poids permet d’éviter les éructations acides.

 

  • Éviter de manger trop tard

Mangez votre dernier repas au moins trois heures avant d’aller vous coucher. Ainsi, vous permettez à votre estomac de disposer de suffisamment de temps pour digérer la nourriture.

 

  • Manger plusieurs petits repas

Manger de trop gros repas peut surcharger votre estomac.

 

  • Manger lentement

Votre estomac n’a pas assez de temps pour réagir si vous mangez trop vite. Dès lors, mangez lentement, mâchez bien et ne buvez pas trop lors de votre repas.

 

  • Éviter certains aliments

Ne mangez pas d’aliments très gras, sucrés, épicés ou acides.

 

  • Choisir les bons aliments

Certains aliments ont une bonne influence sur le suc gastrique, car ils sont faciles à digérer. Optez toujours pour un régime équilibré, pauvre en matières grasses et riche en protéines. Essayez des produits céréaliers comme le pain, les pâtes et le riz et privilégiez les pommes de terre, les flocons d’avoine, les noix, les fruits à faible taux d’acidité (bananes, figues, pommes douces, raisins, fraises), les légumes (carottes, asperges, chou-fleur, brocoli, concombre, épinard), produits laitiers écrémés, le poisson et la viande.

 

  • Dormir avec le haut du corps surélevé

Si vos brûlures d’estomac surviennent surtout la nuit, essayez de dormir en surélevant le haut de votre corps. Surélevez la tête de votre lit ou utilisez un oreiller supplémentaire.

 

  • Éviter le stress

Essayez différentes méthodes de relaxation et reposez-vous souvent si vous constatez que le stress est à l’origine de vos brûlures d’estomac.

 

  • Éviter la nicotine et l’alcool

La nicotine ou l’alcool en quantité excessive donne souvent lieu à des brûlures d’estomac. Si c’est le cas, réduisez ou arrêtez complètement votre consommation.

 

  • Bouger après le repas

Une manière d’éviter les brûlures d’estomac est d’aller vous promener pour stimuler la digestion. En revanche, aller se coucher juste après un repas favorise les remontées acides.

 

Remèdes « maison » contre les brûlures d’estomac

Quelques remèdes « maison » permettent de contrôler l’acidité gastrique. Voici les plus populaires :

  • Le lait : Buvez un verre de lait (pas trop froid, mais à température ambiante) à petites gorgées en cas de remontées acides.
  • Le pain sec ou les amandes : Mangez une tranche de pain sec ou une poignée d’amandes et veillez à mâcher longtemps avant d’avaler. Vous pouvez éventuellement boire un verre de lait ensuite.
  • Le jus de pommes de terre : Appétissant ? Peut-être pas, mais il aide pourtant ! Râpez une pomme de terre crue et pressez les morceaux à travers un tamis. Vous pouvez ensuite boire le jus qui en découle, auquel l’excès d’acide gastrique se liera. Veillez à ne boire qu’un seul verre, car l’organisme ne supporte pas la solanine en grande quantité.
  • Le sodium : Dissolvez l’équivalent d’une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau chaude et buvez lentement.
  • Le thé : Certains types de thé (à la camomille, au fenouil, à l’anis ou au cumin) apaisent l’estomac et diluent aussi les sécrétions acides.

 

Quels médicaments prendre ?

Des médicaments spéciaux peuvent aussi soulager les symptômes. Consultez d’abord un médecin ou un pharmacien qui pourra vous indiquer les bons médicaments à prendre comme des antiacides, des anti-H2 ou des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). De nombreux médicaments contre les brûlures d’estomac sont disponibles sans prescription et ont un effet souvent immédiat. Ils lient l’acide gastrique, freinent sa sécrétion ou la neutralisent.

 

Quand consulter ?

Inutile de s’inquiéter pour des brûlures d’estomac, elles sont en général anodines. Toutefois, demandez conseil à un médecin si les problèmes surviennent de manière fréquente ou chronique. À long terme, les remontées acides peuvent mener à une inflammation de l’œsophage, mais un diagnostic précoce permet d’éviter d’en arriver à ce stade. Le médecin peut prescrire une dose plus élevée ou d’autres médicaments et procédera parfois à une gastroscopie avec un prélèvement de tissus pour déterminer la présence d’une lésion à l’œsophage.

Les brûlures d’estomac constituent aussi un symptôme très fréquent des maladies de reflux. Votre médecin peut vérifier si vous avez du reflux (également appelé reflux gastro-œsophagien), affection survenant lorsqu’il y a trop d’acidité dans l’œsophage. D’autres symptômes que les brûlures d’estomac sont les éructations fréquentes, les difficultés à déglutir, la toux et l’enrouement.

Plus rarement, les brûlures d’estomac sont associées à des maladies dangereuses comme le cancer de l’œsophage.

 

Brûlures d’estomac et grossesse

Plus de trois-quarts des femmes enceintes souffrent de brûlures d’estomac à la fin de leur grossesse. Cela est dû aux hormones qui relâchent le sphincter entre l’estomac et l’œsophage et à la pression accrue que le bébé en pleine croissance exerce sur l’estomac. Les vigoureux coups de pied du bébé augmentent aussi l’acidité gastrique.